Lire des vidéos (post récapitulatif alternative FlashPlayer)

52 respuestas [Último envío]
Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Bonjour,

Pouvoir remplacer FlashPlayer me semble être l'une des priorités lorsque l'on se "rebelle" contre les politiques de Microsoft and co. Pensez-vous que les néophytes peuvent investir tout ce temps sans que les enjeux soient, de plus, clairs ? les vidéos (et photos) peuvent être importantes pour certains, nous n'avons pas, il me semble, à demander qu"il en soit autrement au prétexte que ce n'est pas encore tout à fait au point, ça n'enlève rien au travail réalisé par Trisquel etc. ?!!

Je propose ici (vous disposez) de faire un récap. des solutions envisageables :

Silver 44 a proposé Lightspark : http://lightspark.github.io/
qui, pour ce qui me concerne, fonctionne bien même si pas encore pour toutes les vidéos sur YouTube (OK Arte 7, latence sur la 5ème) photos qui ne s'affichent toujours pas sur certains sites (je n'ai essayé qu'hier).

On télécharge, on installe et il prend la place de FlashPlayer direct, donc après un moulinage rapide, la vidéo arrive c'est top ! Sinon un lien sur la vidéo invite à installer Flash, en ce cas, la vidéo (ou photo) est illisible mais n'installez pas Flash pour autant, puisque c'est un des pires mouchards du web (sauf erreur, je débute !) Ca veut juste dire qu'il faut coupler Lightspark avec un autre programme...

Question 1 : lequel ????????

D'autres (désolée de ne pas vous citer) ont parlé du programme UnPlug (je n'ai pas essayé et je ne sais pas à quoi il sert exactement, il a aussi été question de ViewTube.

Question 2 :

Quels programmes pouvant répondre à ce problème de lectures vidéos et visuels sont inclus dans les paquets Trisquel Ltd. ? Merci.

Bien à vous.

Sylénox
Desconectado/a
se unió: 03/06/2014

Salut !

Pendant un moment, j'ai utilisé ce module. En gros : "DownloadHelper est un outil pour l'extraction de contenu Web. Son but est de capturer des vidéos et des images depuis de nombreux sites."

il ne résout pas vraiment le problème mais permet d'accéder à la vidéo...

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Video DownloadHelper n'est pas libre !

Sinon, je rappelle qu'il y a cette page de la documentation francophone dont le but est justement de "récapituler" quelles sont les alternatives libres à la lecture de vidéo en Flash.

Autant compléter cette page, plus persistante qu'un fil de forum. Il y manque notamment l'alternative "UnPlug" (déjà mentionnée sur la page équivalente dans la documentation anglophone).

Sylénox
Desconectado/a
se unió: 03/06/2014

Magic Banana à dit : Video DownloadHelper n'est pas libre !

C'est exact mais utiliser une solution propriétaire en attendant qu'une alternative sérieuse arrive me semble tout à fait normal...

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Pas à moi. Ni, je crois, à la majorité des utilisateurs de Trisquel. Comme le disent les Lignes directrices de la Communauté Trisquel (je n'ai pas ajouté le gras: il est présent dans les lignes directrices):

Le logiciel privateur n'est jamais une solution, alors s'il vous plaît ne présentez pas comme rationnelles, ne justifiez pas ou ne minimisez pas les conséquences liées au fait de proposer le logiciel privateur comme une solution.

As-tu vraiment essayé les options proposées dans la documentation ? La combinaison ViewTube + UnPlug (lorsque ViewTube ne supporte pas le site) me permet de lire/télécharger pratiquement toutes les vidéos Flash sur lesquelles je tombe.

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Bonjour,

Libre à toi de choisir une autre distribution mais libre à ceux qui préfèrent du 100% libre de ne pas te suivre.

Tiens, pour t'aider : http://www.mageia.org/fr/

merci.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Ce n'est pas la première fois que je vous vois recommander Mageia, quel est la raison qui vous fait recommander cette distribution en particulier?
Je précise que la réponse m'intéresse parce que vous n'êtes pas le seul à recommander cette distribution en particulier dans le cas d'un choix de distribution pas entièrement libre (ma copine étant passé d'un système privateur à Mandriva, elle recommande aujourd'hui Mageia) et que, personnellement, préconnisant de passer d'abord par une distribution pas entièrement libre pour ceux qui veullent passer au libre, mais qui vienne d'un système d'exploitation privateur, je cherche a en avoir une de référence (Ubuntu ne l'étant plus depuis le scandal du lien vers un site de boutique en ligne - probablement partenaire commercial - avec la version 12.10).

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

C'est je crois avant tout une question d'histoire :

Il y a très longtemps un ami est venu chez moi avec une revue accompagnée d'un CD et m'a dit "Tu sais qu'on peut utiliser son ordinateur sans Windows ? J'ai amené tout ce qu'il faut pour le faire", c'était Mandriva.

Ensuite j'ai testé un certain nombre de distributions et pour tout dire Ubuntu ne m'a jamais attiré même aux premières heures.

En ce qui concerne Mandriva/Mageia il y a le CCM (en : MCC) c'est à dire le Centre de Contrôle Mageia (anciennement Mandriva) que j'ai toujours trouvé très pratique, un exemple :

1 - Ubuntu est installée avec un utilisateur UID, GID, 1000, Répertoire utilisateur etc. imposés arbitrairement pendant l'installation.

- Ensuite j'installe Magéia et veux créer pendant ou après l'installation un utilisateur ayant tels UID, GID, Login, Répertoire utilisateur, Nom affiché qui soient les mêmes s'il le faut que ceux créés arbitrairement pendant l'installation d'Ubuntu : c'est un jeu d'enfant qui peut être fait par un débutant en graphique ET qui peut être fait en ligne de commande.

2 - Installez d'abord Mageia avec les caractéristiques Utilisateur de votre choix PUIS Ubuntu en souhaitant avoir un utilisateur qui immédiatement après sa création ait les droits d'accès sur les répertoires/fichiers de l'utilisateur initialement créé sous Mageia : bon courage.

Alors que le contraire est d'une facilité déconcertante.
..............---------------------..............---------------------..............
Mageia peut être ou ne pas être libre.

Elle n'est pas libre du point de vue de la FSF mais les dépôts sont très clairement organisés de ce point de vue :

1 - Core Release (Logiciels libres)
2 - Non Free (Logiciels non libres, ça peut difficilement être plus clair)
3 - Tainted (Logiciels libres ou non libres dont la licence peut faire en sorte que leur utilisation soit interdite dans votre pays, ça peut difficilement être plus clair)

Activer ou ne pas activer ces dépôts est proposé pendant l'installation et l'écran de choix ne peut pas être contourné, on ne peut continuer l'installation qu'après son affichage et par défaut les dépôts non libres ne sont pas activés : si pendant l'installation on n'active que Core Release on se retrouve avec une distribution libre.

Après on peut même faire plus que désactiver les média Non-free et Tainted, on peut les supprimer et continuer en toute sécurité avec une distribution libre.

Pour les plus avisés ils pourront garder configuré Tainted et l'activer temporairement pour installer certains logiciels spécifiques dont ils peuvent avoir besoin et qui respectent leur éthique :

Par exemple pour un utilisateur en France un logiciel libre dont l'utilisation est autorisée tel quel en France mais par exemple tout aussi libre aux États-Unis mais dont l'utilisation n'est pas autorisée tel quel dans ce pays.

http://www.mageialinux-online.org/wiki/configurer-sa-base-urpmi#paragraph_prerequis

Bien entendu ce n'est pas tout mais après c'est à chacun d'essayer et de voir.

Personnellement j'ai toujours été satisfait par Mandriva/Mageia et je trouve que ces distributions n'ont pas l'audience qu'elles méritent. Ça me parait donc logique d'en parler de temps en temps lorsque l'occasion se présente, nous n'avons pas si souvent l'occasion de dire "Merci".

Maintenant il y a aussi Rosa et OpenMandriva qui sont issues du projet Mandriva ce dernier n'existant plus.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Merci pour ces explications.
Pour ma copine, c'est pareille que vous, Mandriva est sa première distribution GNU/Linux et elle trouve que le passage d'un système d'exploitation privateur à Mandriva s'est fait sans trop de difficulté et donc, elle recommande plutôt Mageia. De plus, la communauté de développeur est principalement francophone ce qui est un plus pour des francophones qui ne parlent pas forcément bien anglais. Mais elle n'a pas plus de raison que ça.
Personnellement, étant versé dans l'informatique, j'ai du mal à réaliser ce qui peut être plus ou moins facile pour les utilisateurs moyens lorsqu'ils passent d'un système privateur à un système libre, d'où ma question pour essayer de conseiller ce qui serait le plus facile car le plus souvent, c'est la peur de l'inconnu et des difficultés qui fait que beaucoup de gens restent dans de systèmes privateurs.
Personnellement, j'ai eu une RedHat donné par un ami, j'ai eu beaucoup de mal et je suis en suite revenu à un système privateur (je ne connaissais alors pas encore les doubles-amorçage, c'était début 2001 je pense, en suite, plus renseigné sur la question, je suis passé à Debian ça n'a pas été facile au départ, mais c'est ce que je voulais, faire un maximum de ligne de commande pour comprendre un maximum comment ça fonctionnait. En suite, je dois bien dire qu'habitué au système de paquet .deb, j'ai eu du mal avec les autres système tel que rpm et après quelques essais très cours, je n'ai jamais plus essayé quoi que ce soit d'autre que des distributions basées sur ce système de paquet.

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Quand je dis Mageia ci-dessous on peut aussi remplacer par Mandriva pour la période qui la concerne.

Effectivement l'origine de Mageia venant du français Gaël Duval il y a toujours eu un bon support en français.

D'autre part cette distribution a toujours proposé plusieurs bureaux, les principaux et plus et comme faisant partie de la même distribution unique ayant le même nom ce qui à mon sens a toujours été plus clair. Il n'y a pas Distrib et XDistrib et KDistrib, il y a une distribution avec telle ou telle ou telles(s) interface(s) graphique(s) qui utilise telles ou telles bibliothèques.

Donc dès le début j'ai installé et testé plusieurs environnements graphiques et ma préférence a toujours été très nettement pour KDE bien qu'il n'y ait aucun problème pour installer les autres environnements à côté de KDE (3 clics grace à un méta paquetage). Franchement, venir de du privateur et voir un écran KDE ça ne fait pas peur (c'est le premier abord, après on se familiarise avec ce qui est différent en dessous de l'apparence extérieure).

La peur : J'ai toujours utilisé le double démarrage avec lilo puis grub, je n'ai pas eu d'angoisses.

Avec un système privateur une question peut pratiquement toujours être résolue par une personne qui se trouve à dix mètres de vous maximum ce qui n'est pas le cas avec un système libre, il est donc préférable dans ce cas :

- d'avoir au moins un numéro de téléphone à appeler où l'on trouvera une personne disponible et suffisamment expérimentée voire à même de prendre le contrôle de la machine du débutant.

- si possible d'avoir un voisin remplissant les mêmes conditions et que l'on puisse en plus rencontrer physiquement.

- être inscrit sur un (ou plus mais pas trop) forum de discussion ou à une courriel-liste adéquats et savoir comment ça fonctionne.

En 2001 c'était RedHat 7.1 ou 7.2 et Mandriva 8.0 ou 8.1, il y a de l'eau qui est passée sous le pont depuis ce temps là.

Au contraire j'ai toujours été habitué à rpm et préféré rpm mais ce je crois c'est que c'est une illusion car en graphique rpm ou deb c'est la même chose sans rien avoir à apprendre et en ligne de commande c'est finalement la même chose sauf que c'est un peu plus difficile parce qu'il faut apprendre par cœur les commandes ou toujours se référer à un aide mémoire.

Après il y a des choses comme sudo ou l'utilisateur root mais je trouve que c'est un faut débat et que ça n'a pas d'importance pour l'utilisateur ordinaire. Pour celui qui est plus avisé c'est aussi un faut débat puisqu'il peut sortir de la configuration par défaut et utiliser sudo ou l'utilisateur root aussi bien sur l'une que l'autre distribution et même configurer les deux pour pouvoir utiliser les deux sur la même distribution si le cœur lui en dit.

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Un ajout a été fait concernant Mageia (ci-dessus ou dessous) qui apparait sur le site Trisquel mais ne semble pas apparaitre sur la courriel-liste.

Encore plus mais je l'ai déjà dit (c'est juste pour ne pas être trop partial par rapport au sujet) :

Venant de Mandriva il y a aussi :

Rosa [russe (POCA en russe)] et depuis la même époque

OpenMandriva (suite du projet Mandriva par la communauté qui n'a pas suivi ceux qui ont créé Mageia)

Si tu peux me donner les renseignements pour les adresses courriel jetables au cas ou ça puisse me servir un jour (j'en ai utilisé une une fois par le passé mais j'ai un mauvais souvenir, il me semble me rappeler que c'était horriblement compliqué à mettre en œuvre) ...

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Mandriva et ses dérivés incluent un noyau Linux avec des blobs privateurs (en particulier des micrologiciels). Contrairement à la FSF, ces projets considèrent aussi la première licence Artistic comme libre et incluent donc les logiciels distribués selon les termes de cette licence (principalement des paquets Perl) dans "Core Releases" : https://www.gnu.org/licenses/license-list.html#ArtisticLicense

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Merci d'être si précis quoique ce serait encore mieux avec des exemples de blobs et de paquets concernés par la première licence Artistic et d'autres.

Ma réponse s'inscrit dans le cadre fixé par Épona Lug Catubodua :

"Je précise que la réponse m'intéresse parce que vous n'êtes pas le seul à recommander cette distribution [b]en particulier dans le cas d'un choix de distribution pas entièrement libre[/b] (ma copine étant passé d'un système privateur à Mandriva, elle recommande aujourd'hui Mageia) [b]et que, personnellement, préconnisant de passer d'abord par une distribution pas entièrement libre pour ceux qui veullent passer au libre, mais qui vienne d'un système d'exploitation privateur,[b] je cherche a en avoir une de référence"

Étant pour ma part favorable au 100% libre je constate tout de même des frottements, des résistances et des forfaits et mon opinion est que si proposer le 100% libre est un échec et que la personne retourne au privateur il faut alors lui faire une nouvelle proposition en négociant donc acceptant certaines concessions et lui proposer une distribution "ordinaire".

Le non libre n'est jamais une solution, le privateur non plus.

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Non-libre et privateur c'est la même chose.

Encore une fois, installer sur Trisquel des paquets DEB privateurs ne pose pas la moindre difficulté technique. Pas besoin d'aller chercher une autre distribution qui inclut du logiciel privateur par défaut (même si l'utilisateur n'en a aucune utilité) et qui en propose dans ses dépôts, sa documentation, etc.

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

"Non-libre et privateur c'est la même chose."

Dans le présent contexte, non ! Il est clair qu'ici

- non-libre signifie libre à "99%".

- privateur signifie non-libre à "99%".

C'est loin d'être la même chose.

Je considère que dans le cadre d'une négociation,

passer de "99%" de privateur à "1%" de privateur c'est une avancée.

Parce que si je n'accepte pas cela alors que la négociation échoue je reste à "99%" de privateur au lieu de passer à "1%". Rester ferme oui, cultiver l'échec non.

Si installer sur Trisquel des paquets DEB privateurs n'est pas une hérésie je veux bien subir le supplice de la roue.

Justement si, il y a besoin d'aller chercher une autre distribution pour que ses qualités soient reconnues et qu'elle ait l'audience qu'elle mérite.

C'est une étape indispensable avant d'en créer une branche 100% libre.

Trisquel c'est très bien au premier abord, d'ailleurs je l'utilise en ce moment mais sous KDE.

Malheureusement c'est une branche d'Ubuntu et là chacun fait comme il veut mais ma confiance est plus que limitée, je me sens gavé comme une oie et si Trisquel reste dépendante d'Ubuntu j'ai bien peur de devoir chercher le "100%" libre ailleurs, pourquoi pas une branche de Mageia ?

Franchement je me demande comment on a pu en arriver à cette Ubuntumanie que je trouve insupportable. Je n'y vois pas le moindre signe de l'expression de la diversité naturelle de la liberté.

J'ai fait un très gros effort parce que je me sens de plus en plus motivé mais la base Ubuntu n'est vraiment pas ma tasse de thé et j'ai vraiment du mal à comprendre ce qui a pu attirer tant de monde là dedans sinon le fait qu'il y soit tombé malgré lui par la malédiction des contraintes de l'environnement.

Bref, des goûts et des couleurs ...

Pour en revenir à nos moutons le logiciel libre (uniquement 100%) c'est bien, mais le matériel ?

Est-ce que l'on peut accepter d'installer du "100%" libre* sur du matériel qui n'est pas "100%" libre ? (* à part que ça n'existe nulle part puisque toute définition du "100%" libre doit obligatoirement admettre un certain pourcentage plus ou moins arbitraire de privateur pour pouvoir exister, fusse un epsilon).

Est-ce que l'on peut accepter d'installer du "100%" libre sur du matériel qui n'a pas un bios libre etc. ?

Est-ce que le matériel aussi doit être tolérance zéro 100% libre ?

Je crois qu'il n'y a pas d'autre voie que la négociation, que l'on peut être plus ou moins strict et dur dans la négociation mais que l'intransigeance absolue ne peut déboucher que sur la rupture.

Je suis persuadé que si vous prenez trois échantillons de mille personnes avec des propositions ressemblant à celles ci-dessous :

A - Désinstallation de Windows et installation d'une distribution GNU/Linux "100%" libre (avec une période aide/support).

B - Désinstallation de Windows et installation d'une distribution GNU/Linux "99%" libre (avec une période aide/support).

C - Triple démarrage Windows + une distribution GNU/Linux "99%" libre + une distribution GNU/Linux "100%" libre (avec une période aide/support).

Après l'effet "tout nouveau tout beau" vous constaterez que le protocole A conduit à l'échec, que le protocole B fait un peu mieux et que le protocole C donne les meilleurs résultats.

Les retours à Windows seront maximum pour A et les bascules vers le 100% libre maximum pour C.

La liberté c'est choisir.

Qu'est-ce que ça devient à l'assemblée nationale ?

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Si le but est de maximiser le pourcentage de libre, je maintiens que partir de Trisquel est la meilleure option. C'est l'option :
D - Double démarrage Windows + une distribution GNU/Linux 100% libre moins 0,1% de privateur installé par dessus (et aide/support).

Ces 0,1% sont bien connus et n'augmenteront pas et notamment pas par erreur (puisque Trisquel ne propose pas de logiciel privateur). Par ailleurs, il est difficile de s'assurer des 99% de libre dans ta distribution non recommandée par la FSF (combien de blobs, notamment de blobs parfaitement inutiles à l'utilisateur, dans le noyau Linux d'une telle distribution ?).

Ubuntu est basée sur Ubuntu dans le sens où les paquets libres d'Ubuntu sont copiés depuis les dépôts d'Ubuntu et que des centaines (milliers ?) d'autres paquets Ubuntu sont corrigés par Trisquel (pour régler des problèmes de libertés) avant d'être copiés. Cananical n'a aucun mot à dire sur Trisquel. Les paquets à la base sont les mêmes mais la construction du système par défaut est choisie indépendamment de celui d'Ubuntu (pas de Unity notamment).

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Je trouve qu'il est préférable de s'exprimer comme tu le fais ci-dessus Mandrake Banana. :-)

Même si ce n'est que moins 0,1% de privateur installé par dessus il faut le dire, au moins c'est honnête, on ne dit pas c'est 100% lorsque c'est 100% moins quelque chose. Après il faut que quelqu'un s'en occupe si l'on veut quantifier et qualifier les"0,1%".

Donc c'est un peu comme en physique : dire que "la mesure c'est tant" n'a pas beaucoup de sens il faut dire "c'est tant plus ou moins l'erreur et/ou autre(s) facteur(s) possible(s)".

Il ne faut pas mettre toutes les autres distributions que celles recommandées par la FSF (qui sont vérifiées 100% libres moins l'epsilon privateur installé par dessus) dans le même panier.

Évitons d'être manichéens.

Il serait intéressant d'avoir une sorte de cote qui permette réellement de les apprécier.

Sans compter que c'est un critère de choix (au sens de choisir) qui pourrait être utile pour envisager le développement d'une branche libre d'une distribution.

Même si les ressources sont insuffisantes actuellement pour recommander une multiplication des distributions "100%" libres et qu'il semble préférable de réunir les forces il est peut-être possible dans le cadre de l'information et de la pédagogie de se doter de certain outils propres à faire comprendre les enjeux et les difficultés qu'ils représentent.

Car quel peut être le but à long terme sinon de susciter un large mouvement vers le développement de branches libres à "100%" pour autant de distributions que possibles ?

Je pense qu'une information précise nourrirait mieux la graine de la liberté que la dichotomie qui sévit actuellement.

Quels sont les outils qui peuvent informer un utilisateur ordinaire sur le degré de liberté de son installation personnelle en lui précisant leur marge d'erreur, sur la qualité de la liberté de son installation, sur les améliorations possibles, sur les inconvénients possibles de son point de vue (c'est d'abord à lui que l'on s'adresse) même s'ils n'en sont pas pour les adeptes convaincus etc.

Il me semble que beaucoup d'utilisateurs seraient intéressés par une application mettant en lumière les faiblesses de leur installation relativement à leurs libertés avant d'installer une autre distribution.

Même si dans un premier temps cette application est assez simple pourvu qu'on ne leur mente pas comme cela existe couramment dans le monde privateur : vous connaissez les "Scannez votre PC pour savoir ce qui ne va pas" et autres entourloupes.

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Ce qui me paraît essentiel, c'est de travailler activement à l'objectif du 100% libre. Ne pas se contenter de l'étape transitoire (qui du coup devient définitive) du 99% ou même du 99,9% de libre. D'où ce que tu appelles une "dichotomie".

Le logiciel privateur est une attaque à nos libertés et c'est cela que l'utilisateur doit comprendre pour que le combat que nous menons soit un succès. Même si cela est très bien, présenter les "avantages pratiques" des logiciels libres ne permet pas d'atteindre ce succès. Il y aura toujours des logiciels privateurs techniquement meilleurs pour certaines tâches. Pourtant quiconque valorise ses libertés peut comprendre qu'il faut nous diriger vers le 100% de libre et l'atteindre. Même si cela signifie renoncer à certaines fonctionnalités. La liberté vaut plus que n'importe quelle fonctionnalité.

'vrms' est problématique. Non seulement parce que, comme je l'ai déjà écrit, la définition de "logiciel libre" qu'il utilise n'est pas celle de rms, mais aussi parce qu'il ne considère que les logiciels gérés par APT (peut-être même que ceux dans les dépôts de Debian). Du coup, tu peux avoir des modules Firefox privateurs, avoir copié un micrologiciel privateur dans /lib/firmware, utiliser quotidiennement un un logiciel privateur installé à la main, etc. 'vrm' t'annoncera encore qu'il n'y a pas de privateur sur ton système et que 'rms' serait fier.

'vrms' ne "scanne" pas ton PC à la recherche de privateur. Un tel outil automatique est impensable. Même les spécialistes ont parfois du mal à décider si un logiciel est libre ! Vois Chromium par exemple. Il n'y a pas non plus moyen d'avoir une marge d'erreur. Je pourrais très bien passer mon temps à utiliser des logiciels que j'ai installé en dehors d'APT et que 'vrms' ne verrait donc pas.

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Je trouve aussi très pertinentes ces remarques nmrk et cette discussion fort utile.

Etant toute nouvelle utilisatrice, je suis intéressée, et je pense que je ne serais pas la seule par d'autres alternatives (déjà à Windows), ensuite, selon l'état d'avancement des personnes proposer, comme je le disais sur autre post, et comme tu le soulignes aussi, de faire nécessaire oeuvre de pédagogie :)

Mageia existe et ça me semble être aussi une belle alternative, pourquoi imposer nos propres choix et idées. ? Il y a pour chacun une "niche" même chez Linux et certaines n'ont rien à envier à Win ou Mac !

D'après mes recherches, Trisquel lié Ubuntu et Sognus Ltd. pourrait sembler moins 100% libre qu'il n'y parait et un utilisateur pourrait lui préférer Mageïa, sous forme associative. C'est son droit.

J'ai toujours pensé que rassembler avait plus de poids que diviser. Les alternatives allant dans le même sens perdent de leur force dés lors que pour des broutilles elles se séparent. Il faut du temps pour essayer différents noyaux, OS ou je ne sais comment on dit techniquement là maintenant.

Le hasard m'a fait "tomber" sur Trisquel, mais peut-être que j'aurais choisi Magéïa
au final (ou vais choisir), et ça aurait pu être dans l'autre sens aussi !!!
En tout cas, les explications sur les paquets sont limpides et c'est un plus je trouve que de savoir précisément lesquels sont 100% libres ou pas et en plus en France ou ailleurs, super boulot. Je crois que chacun fait de son mieux et plutôt que de voir ce qui ne va pas, pourquoi ne pas se centrer sur ce qui va déjà bien ?
C'est la petite histoire des 100 singes ou du Colibri. Faire sa part c'est déjà ça.

:)

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Dites-moi si je me trompe, mais s'il y a des "blobs" (micro-logiciel privateur), c'est pour avoir un plus large panel de périphérique utilisable. Dès lors, proposer directement du 100% libre, même en multi-amorçage avec un système privateur peut rebuté puisqu'on ne saura pas utiliser tel ou tel matériel. Passer par une distribution contenant un noyau avec des "blobs" permet à la personne de s'habituer et de pouvoir en suite, en connaissance de cause, acheter petit à petit du matériel qui sera utilisable sans "blobs", une fois que la personne peut se débrouiller sans "blobs", elle peut alors n'utiliser que du 100% libre.
Je proposerais donc pour une personne qui n'y connais pas grand chose de passer à un triple-amorçage:
Système non-libre
Système presque libre facile à utiliser et avec une communauté d'utilisateur importante et sympathique.
Système entièrement libre pour tester la compatibilité de ces périphériques.
Bien sûr, on pourrait avoir un système 100% libre où l'on installe quelques logiciels non-libre, peut-être même avec un noyaux contenant des "blobs", mais ce serait de prime abord compliqué pour un utilisateur sans compétences technique qui découvre GNU/Linux et n'a donc jamais utilisé de gestionnaire de paquet.
Ceci-dis, je comprends tout à fait que quelqu'un qui s'investit dans un projet entièrement libre fasse tout pour proposer au gens de passer directement à du 100% libre, je pense juste, personnellement, que c'est potentiellement contre-productif.
Maintenant, c'est sûr aussi qu'il y a en effet des chances que dans un système à trois étape, on reste bloqué à la deuxième. Mais, quand on passe au libre, on le fait rarement comme ça pour s'amuser, on a un idéal qui fait qu'on est attiré par le libre et même si l'on se complaît un certain temps dans une solution intermédiaire, un moment donné ou un autre, cet idéal refait surface et on décide alors de passé à l'étape suivante, c'est presque ce qui m'est arrivé, sauf que je ne connaissais tout simplement pas la troisième étape quand je me suis mit au logiciel libre (et je ne sais pas si elle existait déjà, je suis passé au libre en 2004), je l'ai découverte très récemment en me disant qu'il faudrait que j'arrête de me complaire dans l'utilisation de quelques logiciels non-libre, ce que j'ai fait pour autant que j'en ai conscience (et effectivement vrms n'est pas suffisant, j'ai encore trouvé module complémentaire non libre tout à l'heure), maintenant, je vais passé à une distribution 100% libre: Trisquel (à l'avenir, j'en essaierai peut-être d'autre, tel que Dragora, gnewsense, Musix, Parabola ou Ututo; j'ai déjà essayé Dynebolic, sans savoir qu'il était entièrement libre, peut-être ne l'était-il pas encore, c'était en 2006, et j'ai détesté, quand à BLAG, n'aimant pas Fedora, je n'ai pas envie d'essayer).

Concernant le fait que Trisquel soit basé sur Ubuntu, c'est ce qui m'a fait le choisir, si on préfère Mageia, BLAG http://www.blagblagblag.org/ est peut-être préférable puisque basé sur Fedora, lui-même basé sur RedHat (Mageia étant basé sur RedHat aussi). Je pense que c'est le gestionnaire de paquet YUM (que je n'ai jamais aimé, je préfère de loin les .deb d'où le fait que j'apprécie Debian et jusqu'à il y a quelques années Ubuntu, maintenant, ça devient une horreur).
Une version 100% libre de Mageia pourrait être créé, mais ça demande un investissement sérieux de la part de plusieurs personnes motivée, je ne sais plus si c'est sur gnu.org ou bien sur le site de la Free Software Foundation que j'ai lu ça, mais il est plutôt recommendé de participer à des distributions 100% libre existante que d'en créer de nouvelles et c'est vrai que, dans l'absolut, c'est certainement mieux d'améliorer ce qui existe déjà plutôt que de se perdre dans la diversité. Ce qu'il faut, c'est se demander si ça serait vraiment utile compte tenu de ce qui existe déjà et donc d'abord essayer BLAG qui pourrait être une alternative suffisante à Mageia.

L'"Ubuntumania" vient du simple fait que cette distribution s'est voulue simple d'utilisation pour des gens venant de systèmes non-libres. J'espère que son succès va retomber car non seulement concrètement, ça devient de pire en pire, mais en plus (et surtout), il contient un logiciel espion utilisé dans le cadre d'un partenariat commercial avec un site gros de vente en ligne.

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Oui bonne idée, je suis allée la lire (the frenchy one), il y manque des infos en effet, et j'ai mieux compris encore le problème...

Il y a un truc pas clair encore pour moi : les vidéos c'est une chose, mais quid des visuels qui ne s'affichent pas sur certains sites ? Est-ce flash aussi ?

Bonne nuit !

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Très probablement. Si il s'agit de Flash simple (comme de la publicité qui clignote...), Gnash (ou Lightspark) doit être capable de le lire. Si il s'agit de quelque chose de plus compliqué (par exemple un jeu), il est bien probable qu'il soit impossible de le lire en liberté.

shokin
Desconectado/a
se unió: 03/01/2013

Quand je découvrais Ubuntu, j'utilisais Download Helper.

Maintenant que j'utilise Trisquel, je ne l'utilise plus.

J'utilise GreaseMonkey et ViewTube pour lire et télécharger des vidéos venant de YouTube, DailyMotion, Vimeo (et privilégiant le format ouvert webm).

Pour certains jeux dont celui-ci, j'y ai simplement renoncé.

oysterboy

I am a member!

I am a translator!

Desconectado/a
se unió: 02/01/2011

Je connais Trisquel, pas Trisquel "Ltd."...

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Re !

En cherchant la réponse au problème Flash, ai remarqué cela, ce qui m'a étonnée. N'ayant pas eu, sur le coup, la présence d'esprit de relever la page, je ne suis pas en mesure de transmettre la source. Par contre, sur le site de Wikipédia il est indiqué "entreprise / développeur : Communauté Trisquel et Sognus Ltd"

Substance2004
Desconectado/a
se unió: 11/05/2013

Pour remplacer Video DownloadHelper, j'utilise DownThemAll qui pour le coup, fonctionne très bien avec UnPlug

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/downthemall/
Released under GNU General Public License, version 2.0

Tu cliques sur le petit poisson, si c'est indisponible dans la fenêtre, DownThemAll te donne une icone pour le télécharger.

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Merci Substance2004 !

Bix
Bix
Desconectado/a
se unió: 06/25/2011

Bonjour à tous,

Je ne comprends pas pourquoi aucun développeur n'a repris la continuation du développement de l'excellente extension "FlashVideoReplacer" qui était vraiment utile et libre, c'est dommage.

Perso j'apprécie l'extension https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/youtube-all-html5/ malheureusement circonscrite à Youtube, mais elle marche bien.

Quant à Dailymotion, leur page sur le html5 est inexistante depuis des mois. Je ne peux jamais lire en html5 chez eux.
Il semble que cela changera vu qu'ils ont fait une aquisition il y a 4 mois: http://www.zdnet.fr/actualites/dailymotion-s-offre-jilion-pour-son-lecteur-video-html5-39796229.htm

J'ai beaucoup d'espoir concernant l'extension SHUMWAY de Firefox, qui veut remplacer le lecteur adobe flash: https://korben.info/shumway.html
Firefox l'avait déjà fait avec PDF.js pour remplacer acrobat reader dans Firefox pour les PDF.
Ils vont faire pareil avec Shumway pour Flash.

Bonne soirée! :)

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

C'est passionnant !

Du coup je ne sais plus trop quoi installer avec Lightspark. Vais déjà voir ceux qui sont dans le gestionnaire Synaptic, puis ajouter les autres. Il n'y a probablement pas d'incompatibilités entre eux.

Bonne nuit !

Sylénox
Desconectado/a
se unió: 03/06/2014

Magic Banana à dit :

Pas à moi. Ni, je crois, à la majorité des utilisateurs de Trisquel. Comme le disent les Lignes directrices de la Communauté Trisquel (je n'ai pas ajouté le gras: il est présent dans les lignes directrices):

Le logiciel privateur n'est jamais une solution, alors s'il vous plaît ne présentez pas comme rationnelles, ne justifiez pas ou ne minimisez pas les conséquences liées au fait de proposer le logiciel privateur comme une solution.

As-tu vraiment essayé les options proposées dans la documentation ? La combinaison ViewTube + UnPlug (lorsque ViewTube ne supporte pas le site) me permet de lire/télécharger pratiquement toutes les vidéos Flash sur lesquelles je tombe.

De toute façon, ce n'est pas en utilisant cette pseudo alternative qui va permettre de visionner sans problème TOUT le contenu flash d'un site web... Franchement il faut se réveiller.

J'ai essayé Trisquel pendant 3-4 jours, c'est une horreur ce système... De toute façon, je ne travaille pas sous Trisquel mais sous Windows 8.1 qui est certainement beaucoup moins bugué que Trisquel.

pascal@diogoantunes.org
Desconectado/a
se unió: 09/03/2012

On Wed, 9 Apr 2014 22:08:41 +0200 (CEST)
name at domain wrote:

>
> Magic Banana à dit :
>
> Pas à moi. Ni, je crois, à la majorité des utilisateurs de Trisquel.
> Comme le disent les Lignes directrices de la Communauté Trisquel (je
> n'ai pas ajouté le gras: il est présent dans les lignes directrices):
>
> Le logiciel privateur n'est jamais une solution, alors s'il vous
> plaît ne présentez pas comme rationnelles, ne justifiez pas ou ne
> minimisez pas les conséquences liées au fait de proposer le logiciel
> privateur comme une solution.
>
> As-tu vraiment essayé les options proposées dans la documentation ?
> La combinaison ViewTube + UnPlug (lorsque ViewTube ne supporte pas le
> site) me permet de lire/télécharger pratiquement toutes les vidéos
> Flash sur lesquelles je tombe.
>
>
> De toute façon, ce n'est pas en utilisant cette pseudo alternative
> qui va permettre de visionner sans problème TOUT le contenu flash
> d'un site web... Franchement il faut se réveiller.
>
> J'ai essayé Trisquel pendant 3-4 jours, c'est une horreur ce
> système... De toute façon, je ne travaille pas sous Trisquel mais
> sous Windows 8.1 qui est certainement beaucoup moins bugué que
> Trisquel.

"blablabla je suis un troll et je dis n'importe quoi."
Ne viens pas ici si c'est pour dire des idioties aussi grosse.

--
Libere,
Pascal Diogo Antunes.

"Ne faites jamais rien contre votre conscience, même si l’Etat vous le
demande."- Albert Einstein.

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Bonjour,

Chacun voit midi à sa porte, si tu préfères Windows 8.1 utilise Windows 8.1 mais laisse ceux qui préfèrent Trisquel utiliser Trisquel.

merci.

bzorg
Desconectado/a
se unió: 02/24/2014

Je trouve très imprudent d'utiliser WIndows8 à des fins professionnelles. C'est justement dans ce cadre que se révèle tout l'intérêt d'une solution 100% libre.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Dans le cadre professionnel, il n'y a pas de système d'exploitation type.
En tant que créateur de pages hyperliées, j'utilise un système d'exploitation privateur (et uniquement dans le cadre d'essais sur différents navigateur en phrase finale de développement -pour tout dire, la dernière fois, j'ai mis un certain temps pour me connecté ayant eu du mal à me rappeler du mot de passe) qui était d'ailleurs installé par défaut avec un de mes ordinateurs (je devrais d'ailleurs utiliser deux systèmes d'exploitations privateurs de marque différentes puisque le marché est dominé par deux navigateur privateur utilisable seulement avec les systèmes d'exploitation privateurs qui les installent par défaut, mais je ne gagne pas assez bien ma vie avec ce travail que pour pouvoir me le permettre et concernant le navigateur privateur que je n'ai pas, Konqueror étant semblable à celui-ci, c'est un compromis acceptable) et j'ai plusieurs ordinateurs sous différentes distributions GNU/Linux (bientôt Trisquel et dès que j'ai le temps pour ça, Debian avec le Hurd sur un autre ordinateur, une distribution totalement libre avec le Hurd serait d'ailleurs une bonne chose, mais il n'en existe pas, alors, afin de béta-tester le Hurd, Debian est un compromis acceptable, là aussi).

Sylénox
Desconectado/a
se unió: 03/06/2014

name at domain à dit : "blablabla je suis un troll et je dis n'importe quoi."
Ne viens pas ici si c'est pour dire des idioties aussi grosse.

"blablabla je suis un troll et je FAIS n'importe quoi."
'Faudrai arrêter de rendre publique les adresses mail des personnes.

Si vous pensez que le logiciel libre à un avenir, et bah bonne chance, car vous êtes encore loin d'avoir un système fiable. C'est plutôt VOUS les idiots qui se privent de choses pour une philosophie à 2 balle.

pascal@diogoantunes.org
Desconectado/a
se unió: 09/03/2012

On Thu, 10 Apr 2014 11:07:22 +0200 (CEST)
name at domain wrote:

>
> name at domain à dit : "blablabla je suis un troll et je
> dis n'importe quoi."
> Ne viens pas ici si c'est pour dire des idioties aussi grosse.
>
> "blablabla je suis un troll et je FAIS n'importe quoi."
> 'Faudrai arrêter de rendre publique les adresses mail des personnes.
>
> Si vous pensez que le logiciel libre à un avenir, et bah bonne
> chance, car vous êtes encore loin d'avoir un système fiable. C'est
> plutôt VOUS les idiots qui se privent de choses pour une philosophie
> à 2 balle.

> Faudrai arrêter de rendre publique les adresses mail des personnes.
C'est une liste de diffusion _publique_...

Tu n'aimes pas la liberté, c'est ton problème.
Les connards qui veulent nous menotter avec leurs technologie de merde
peuvent aller se faire voir.
Moi aussi on m'a dit qu'en prison il y avait de la culture, et que ça
change les gens 'tarés' en gens bien. Si, si, ils le disent à la télé.
Bon courage, on viendra pas te libérer.

Avoir une idéologie et être cohérent avec soi même c'est pas donné à
tout le monde. Navré.

--
Libere,
Pascal Diogo Antunes.

Partager sa passion, c'est la vivre pleinement.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Liste de diffusion publique qui se retrouve sur un forum publique où des robots vont récupérer les adresses de courrier électronique (et ne me faites pas croire que les [at] et [dot] en anglais sont utile, il n'élimite qu'une partie de ces robots, pas les plus pointu.
Vraiment, c'est un problème cette diffusion d'adresse de courrier électronique.
Le fait que ce soit publique n'empêche pas la protection de la vie privée, quand on envois à une liste de diffusion, si l'on accepte que ce que l'on dit soit publique, on accepte pas pour autant que son adresse de courrier électronique soit rendue publique. Et encore moins quand on envoit un commentaire à partir d'un forum!
Enfin, la charte vous demande de ne pas être insultant, c'est avec ce genre d'attitude sectaire que le libre est mal vu, je croise souvant des gens qui sont rebuté par le libre à cause de ce genre de comportement ainsi que les attitudes du genre: "lis le [mot insultant censuré] de manuel".
Militer pour le libre au point de lui donner une mauvaise image est contre productif.
Vous me reprocherez sûrement de ne pas être assez radical, je suis réaliste, je suis un travailleur également qui ne peut pas imposer le libre partout comme ça par un coup de baguette magique, je fais peut-être constamment des compromis. Mais je fais ce que je peux pour donner le goût du libre aux emprisoné des logiciels privateurs.
D'ailleurs, vous aussi vous faites certainement des compromis, j'imagine mal toute les technologies que vous utilisés libre de a à z (tant au niveau logiciel qu'au niveau matériel, qu'au niveau des brevets, qu'au niveau des licences (ce qui vous priverai d'une majeur partie de la musique et du cinéma des 50 à 75 dernières années il me semble).

nmrk.n
Desconectado/a
se unió: 11/01/2013

Bonjour,

Du moment que l'on ne t'en prive pas tu n'as pas de raison de t'en inquiéter.

Le choix ne manque pas.

merci.

Sylénox
Desconectado/a
se unió: 03/06/2014

Je ne vois pas en quoi Windows me prive de libertés.

Vous empêchez les utilisateurs de Trisquel à lire du contenu flash pour une pseudo philosophie, c'est plutôt VOUS qui privent les utilisateurs de libertés.

Linux est de toute façon un cancer au droit d'auteur et au développement.

En venant ici, je pensais m'inscrire sur un FORUM et pas sur une merde qui rend mes informations publique. La moindre des choses serait de prévenir l'utilisateur.
Je pensais en apprendre plus sur Linux mais je vois que Linux est une chose faite pour des gens ayant de grosses difficultés à voir les choses en face.

Si les gens doivent changer de matériel parce-que vos développeurs ne sont pas capable de créer des drivers ou je ne sais quoi, c'est dramatique.
Ce qui est énorme, c'est de voir le projet oser demander des dons pour un système bien en dessous de la moyenne.

Fin de la discussion, j'ai pas envie de continuer à parler avec les sbires d'un homme barbu qui croit au papa noël.

Vous pouvez compter sur moi pour dire à mon entourage que Linux c'est de la merde.

fuk.gif
tulipes
Desconectado/a
se unió: 04/10/2014

Le Thu, 10 Apr 2014 18:20:04 +0200 (CEST),
name at domain a écrit :

>
> Vous pouvez compter sur moi pour dire à mon entourage que Linux c'est
> de la merde.
Dans ce cas il ne faut pas dire linux c'est de la merde,mais il faut
dire Gnu-linux c'est de la merde.

Plus sérieusement avant de monter sur tes grands chevaux essaye de
comprendre de quoi il en retourne avant de dire tout et n'importe quoi.

pascal@diogoantunes.org
Desconectado/a
se unió: 09/03/2012

On Thu, 10 Apr 2014 18:20:04 +0200 (CEST)
name at domain wrote:

>
> Je ne vois pas en quoi Windows me prive de libertés.
>
> Vous empêchez les utilisateurs de Trisquel à lire du contenu flash
> pour une pseudo philosophie, c'est plutôt VOUS qui privent les
> utilisateurs de libertés.
>
> Linux est de toute façon un cancer au droit d'auteur et au
> développement.

oulah lah pauvre de nous!
Vive la croissance et le développement!! (et le droit d'auteur, droit
suprème) -la main au coeur
amen.

>
> En venant ici, je pensais m'inscrire sur un FORUM et pas sur une
> merde qui rend mes informations publique. La moindre des choses
> serait de prévenir l'utilisateur.
> Je pensais en apprendre plus sur Linux mais je vois que Linux est une
> chose faite pour des gens ayant de grosses difficultés à voir les
> choses en face.
>
> Si les gens doivent changer de matériel parce-que vos développeurs ne
> sont pas capable de créer des drivers ou je ne sais quoi, c'est
> dramatique. Ce qui est énorme, c'est de voir le projet oser demander
> des dons pour un système bien en dessous de la moyenne.
>
> Fin de la discussion, j'ai pas envie de continuer à parler avec les
> sbires d'un homme barbu qui croit au papa noël.
>
> Vous pouvez compter sur moi pour dire à mon entourage que Linux c'est
> de la merde.
Désolé, nous on fait de l'informatique ici, et toi tu sembles manquer
d'informations...
Venir là, et croire qu'on est des amis des codes fermés et privateur...
Dis donc, va falloir apprendre à taper les bon mots clés dans ton
moteur de recherche.
Je connais un très bon OS pour toi:
"multideskos"
attends, je te passe le lien:
http://sebastien.kirche.free.fr/docs/mdos/mdosusers.pdf

--
Libere,
Pascal Diogo Antunes.

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons
pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."-
Sénèque.

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Bonsoir,

Merci d'aller vous prendre la tête ailleurs :) Ouvrez un autre post, et essayez d'avoir une discussion constructive, plutôt qu'avilissante pour toutes les parties incapables d'échanges courtois, calmes et posés.

oysterboy

I am a member!

I am a translator!

Desconectado/a
se unió: 02/01/2011

@Sylénox Tu n'as rien compris, et avec ton attitude, je n'ai pas envie de te convaincre. Bon vent.

Magic Banana

I am a member!

Desconectado/a
se unió: 07/24/2010

Si tu veux te targuer de philosophie, commence par apprendre les définitions des notions que tu utilises.

La liberté n'est pas "maximiser l'ensemble de ce que l'on peut faire". C'est être en contrôle sa propre vie. N'importe quel dictionnaire te le dira. Par exemple :
I. − [Correspond à libre I] État de celui, de ce qui n'est pas soumis à une ou des contrainte(s) externe(s).
1. [À propos d'un individu particulier]
a) Condition de celui qui n'appartient pas à un maître. Anton. esclavage, servitude.
b) Condition de celui qui n'est pas retenu prisonnier, qui n'est pas détenu.

Avec Windows, le contrôle définitif de ce que fait le système n'est pas dans les mains de l'utilisateur. Il est dans celles de Microsoft, de la NSA et probablement de la Chine (un marché trop gros pour que Microsoft refuse une backdoor à ses dirigeants en mal de surveillance). Windows inclut plusieurs backdoors connues, plusieurs spywares connus, fait tout son possible (via la licence et via des menottes numériques) pour empêcher son partage, etc.

Linux (qui n'est qu'un noyau, contrairement à ce que tu sembles croire en venant ici pour apprendre plus sur son sujet) supporte plus de matériel que Windows. Il fonctionne sur une vingtaine d'architectures CPU (contre trois pour Windows 8) et dispose de bien plus de pilotes. En effet, les pilotes Windows ne sont généralement pas adaptés pour les nouvelles versions du système : adopter le dernier Windows c'est mettre à la poubelle tous ses anciens périphériques (exactement ce que veulent les constructeurs). Et ce, sans défense possible car les pilotes sont privateurs. Ce sont ses maîtres qui le contrôle. Pas ses utilisateurs (le logiciel libre).

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

> Je ne vois pas en quoi Windows me prive de libertés.

Vu votre incompréhension de la philosophie des logiciels libre, c'est normal.

> Vous empêchez les utilisateurs de Trisquel à lire du contenu flash pour une
> pseudo philosophie, c'est plutôt VOUS qui privent les utilisateurs de
> libertés.

Pas tout les contenu Flash, juste ceux au delà d'une certaine version, la documentation de Gnash l'explique si mes souvenir sont exact, en tout cas, l'explication se trouve sur le site de GNU.

> Linux est de toute façon un cancer au droit d'auteur et au développement.

En tant qu'artiste, je peux vous dire que les droit d'auteur sont un cancer qui oblige les artistes à dépenser beaucoup d'argent pour rien (à moins d'arriver à être connu par la suite, ce qui ne sera pas le cas de la majorité des artistes)

Je ne suis pas un progressite, c'est même plutôt le contraire, mais, sous prétexte de stimuler l'inventivité, les brevêts, cet autre cancer, au contraire freine celle-ci et oblige à fricoter avec de très gros possédants (multinationnales) pour pouvoir se permettre d'avoir un brevet, ces possédants oriantant la recherche selon leur propre profit.

Peut-être que maintenant vous commencé à comprendre (par analogie) en quoi les logiciels privateurs sont néfaste. En effet, ceux-ci, en empêchant qui conque de les modifiés et même de les lire, en passant par ailleurs par le breuvetage oriante le développement de la technologie en fonction de leurs intérêt à eux et non en fonction du bien commun.

> En venant ici, je pensais m'inscrire sur un FORUM et pas sur une merde qui
> rend mes informations publique. La moindre des choses serait de prévenir
> l'utilisateur.

Sauf sur l'instulte, je suis d'accord avec vous, j'ai eu la chance de constater cela avant de m'inscrire et ai utiliser une adresse de courrier électronique jetable, ce n'est pas une bonne solution, mais c'est mieux que rien. Ce qui me désole par contre, c'est que, de ce que j'ai lu pour l'instant, en dehors de moi, il n'y a que des déçu de Trisquel voire des gens qui ont un problème avec les logiciels libre qui ne sont pas d'accord avec ce mode de fonctionnement, je ne comprends vraiment pas cela.

> Je pensais en apprendre plus sur Linux.

Ce forum n'est pas un forum de documentation, il est à priori là surtout pour aider les utilisateurs de Trisquel.

> Si les gens doivent changer de matériel parce-que vos développeurs ne sont
> pas capable de créer des drivers ou je ne sais quoi, c'est dramatique.

Vous ne vous posez même pas la question du pourquoi il ne développent pas ces drivers, c'est justement le fait que les technologies fermée oblige à payer pour le développement de tels applications qui pose problème et fait que le libre (s'il était largement adopté) obligerait les fabriquant de matériel à publier les information permetant de développer ces applications. Depuis que GNU existe, les choses ont évoluée à ce propos, mais il y a encore bien trop de matériel qui s'enferme dans une philosophie privatrice croyant que ça leur permettra plus de profits.

> Ce qui est énorme, c'est de voir le projet oser demander des dons pour un
> système bien en dessous de la moyenne.

Tant que maintenant, je ne jugerais pas Trisquel, mais vous, vous le jugé sans tenir compte des contraintes lié à leur philosophie, vous comparez donc des choses absolument incomparable. Si tout le monde avait payer pour utiliser l'élément propriétaire marquee, cette horreur serait encore là, c'est face au constat, dans le cadre de la guerre des navigateur que cet élément n'arrivait pas à s'imposé qu'il a été supprimé, la guerre des navigateur ayant abouti fort heureusement à une volonté de respect des normes du W3C. Si personne ne se bas pour le libre, si tout le monde reste dans des système privateurs, les choses n'évoluront jamais et on laissera au génération à venir un système où c'est la loi du plus riche, et ne me dite pas que je ne fais pas face à la réalité, dans la réalité, avec tout l'argent du monde, en période de famine, c'est le plus riche que l'on va tanter de piller pour pouvoir se nourrir, il ne faut pas confondre la pseudo-loi de la nature "le plus fort gagne" avec la pseudo-loi de notre société "le plus riche gagne" qui n'est valable que dans une soumition au système financier en période de paix social.

> Fin de la discussion, j'ai pas envie de continuer à parler avec les sbires
> d'un homme barbu qui croit au papa noël.

Je doute fort que Richard Matthieu Stallman croit au Père Noël. Quand à finir la discution ainsi, c'est imposer un dernier mot, c'est donc refuser la communication, ça aussi c'est une forme d'enfermement.

> Vous pouvez compter sur moi pour dire à mon entourage que Linux c'est de la
> merde.

Et maintenant, vous pouvez comptez sur moi pour dire qu'il existe des gens qui n'ont rien compris à la phylosophie du libre qui exagère grandement les défaux des systèmes d'exploitations libre. Merci, vous m'avez donné un argument en plus.

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Bonsoir,

Merci d'aller vous prendre la tête ailleurs :) Ouvrez un autre post, et essayez d'avoir une discussion constructive, plutôt qu'avilissante pour toutes les parties incapables d'échanges courtois.

Bix
Bix
Desconectado/a
se unió: 06/25/2011

J'ai créé un topic spécial pour la digression sur Windows 8.1: https://trisquel.info/fr/forum/windows-81-meilleur-que-trisquel-ou-pas-topic-mode-troll

Ca évitera effectivement de polluer l'actuel topic sur Flash.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Je répond en lisant, désolé d'avoir "pollué" (notez que le fait d'être hors sujet est profondément humain et que vouloir tout ordonner est une "névrose" qu'on retrouve typiquement chez les informatitiens qui dés lors on l'air de manquer d'humanité, ce qui n'est pas pour autant le cas).

Philomuse
Desconectado/a
se unió: 02/01/2014

Hello !

De mon côté, avec Lightspark et FlashGot je peux lire quasi toutes les vidéos.
par contre côté visuels sur certains sites que nenni.

J'ai cru comprendre que le problème était plus complexe, ce qui m'étonne, car tout de même une photo me semble plus facile à lire qu'une vidéo, non ?

Auriez-vous une solution ? J'ai installé Gnash et il ne s'agit pas de pub qui clignote, mais d'une galerie d'images qui "nécessite Flash Player" tata lère !

A tchao

kawa
Desconectado/a
se unió: 11/18/2012

Bonjour à tous,
Merci Banana pour ta réplique qui vaut la liberté et sa protection. Celle-ci a bien un prix. Le fait d'avoir les quatre libertés de base énoncées par R.Stallmann et reprises sur les pages info de Trisquel. Si, les vidéos placées sur youtube ne sont pas lisibles, il est nécessaire d'encourager l'enregistrement des vidéos sous format favorable au logiciel libre comme OGG et WEBM ou d'installer HTML5. Autrement-dit, je partage l'idée de Banana c'est-qu'il ne faut pas mélanger les logiciels libres et privatifs, ces derniers (cas général), violent notre vie privée bien qu'ils sont parfois gratuits. Si non, Trisquel aurait du utiliser directement FireFox au lieu de s'investir à gérer Abrowser etc.
Cordialement libre.

Épona Lug Catubodua
Desconectado/a
se unió: 05/07/2014

Je suis bien d'accord avec vous, d'ailleurs, si deux grosse plate-formes vidéo commerciales se sont misent à HTML5, c'est probablement grâce à de tels comportement.
La meilleurs solution que j'ai trouvé pour l'instant est de désactiver Gnash et de ne m'en servir que si je me rends compte que j'en ai vraiment besoin.
D'ailleurs, ça cache quelques pubs, certain pourrait trouver ça bien, moi pas, je suis plutôt pour le fait de réaliser l'étandue des dégâts concernant ce que nous impose nombre de sites, ce qui m'insite à éviter ceux-ci autant que possible.
Bref, encore une fois, cette solution adoptée est un compromis entre deux de mes idées idéalistes.