Pourquoi basé sur Ubuntu?

8 réponses [Dernière contribution]
marcopolo
Hors ligne
A rejoint: 10/10/2013

Bonjour.

Je suis un peu (re)nouveau sur GNU/Linux.
Intéressé par le libre, j'ai essayé de nettoyer une debian wheezy avec "mrproper" mais je me suis retrouvé avec des problemes de dépendance et de packages pas dispo... bref j'ai laissé tomber. (http://libreplanet.org/wiki/Group:Linux-libre#How-To-compile-your-own-linux-libre-kernel-on-free-debian-based).

Donc je cherche une distribution 100% libre et j'arrive donc sur trisquel.
Je me pose quand même une question. Par libre, personnellement, je ne pense pas seulement aux licences mais aussi à l'indépendance.
Le choix d'Ubuntu me questionne donc, car mon premier réflexe à été d'essayer, malgré mon niveau 0 de partir d'une debian "nettoyé", et entre debian et ubuntu philosophiquement et politiquement il n'y a pas photo, surtout dans l'avenir je sais en qui j'ai le plus confiance. Aussi n'y a-til pas un risque qu'ubuntu deviennent de plus en plus difficile à servir de base???

Des questions qui me viennent avant de faire un choix, mais peut être que je suis à côté de la plaque...

ps: oui j'ai un côté emm..deur, firefox financé à 80% par google non merci, un bandeau de google le liberticide sur la plupart des pages du site Gnome (GNU si puriste pourtant !!!) gloops..etc...

MagicFab
Hors ligne
A rejoint: 12/13/2010

-----BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-----
Hash: SHA1

On 2013-10-09 21:59, name at domain wrote:
> Je suis un peu (re)nouveau sur GNU/Linux.
> Intéressé par le libre, j'ai essayé de nettoyer une debian wheezy avec
"mrproper" mais je me suis retrouvé avec des problemes de dépendance et
de packages pas dispo... bref j'ai laissé tomber.
(http://libreplanet.org/wiki/Group:Linux-libre#How-To-compile-your-own-linux-libre-kernel-on-free-debian-based).

C'est un exercice intéressant, cependant j'utilise ce dépôt pour avoir
un Linux libre à jour plus facilement:
http://jxself.org/linux-libre/

> Donc je cherche une distribution 100% libre et j'arrive donc sur trisquel.
> Je me pose quand même une question. Par libre, personnellement, je ne
pense pas seulement aux licences mais aussi à l'indépendance.
> Le choix d'Ubuntu me questionne donc, car mon premier réflexe à été
d'essayer, malgré mon niveau 0 de partir d'une debian "nettoyé", et
entre debian et ubuntu philosophiquement et politiquement il n'y a pas
photo, surtout dans l'avenir je sais en qui j'ai le plus confiance.
Aussi n'y a-til pas un risque qu'ubuntu deviennent de plus en plus
difficile à servir de base???

Absolument, mais pour l'instant Trisquel est basé sur les versions LTS.
Ça nous donne donc jusqu'en Avril 2017 pour changer de cap:
https://wiki.ubuntu.com/Releases

Ma prédiction est que d'ici là Debian sera suffisamment achevée pour que
Trisquel devienne "inutile".

J'ai donc décidé de continuer d'utiliser Trisquel et la conseiller là où
la finition de Debian n'est pas suffisante (le support / changement de
langues excellent, par exemple), et utiliser Debian partout ailleurs, en
prenant soin de ne pas utiliser de logiciels non-libres et en aidant les
autres à faire de même.

Ça inclût par exemple traîner des outils et des cartes wifi de
remplacement (Atheros) pour libérer les laptop de gens que je rencontre
dans des événements. C'est le genre de trucs qu'on apprends rapidement
dans la communauté Trisquel. Voir:
http://www.thinkwiki.org/wiki/Problem_with_unauthorized_MiniPCI_network_card

C'est là que je vois l'utilité de Trisquel actuellement, sa communauté
est vraiment 100% concentrée sur les meilleures pratiques menant à un
environnement 100% libre, la liste en anglais est riche en exemples
pragmatiques (et parfois moins, de manière réaliste).

>
> Des questions qui me viennent avant de faire un choix, mais peut être
que je suis à côté de la plaque...
>
> ps: oui j'ai un côté emm..deur, firefox financé à 80% par google non
merci, un bandeau de google le liberticide sur la plupart des pages du
site Gnome (GNU si puriste pourtant !!!) gloops..etc...

C'est le même code, finance par cette même argent dans Debian, Trisquel
ou peu importe la distribution.

Il faut s'impliquer dans le projet Mozilla si vous ne voulez pas que cet
argent finisse par servir à la même chose que toutes les autres
entreprises: créer un écosystème fermé mais rentable qui monnaie les
données des clients - un dilemme qui était bien présent au dernier
Mozilla Summit auquel j'ai assisté ce weekend.

F.

- --
Fabián Rodríguez
http://fsf.magicfab.ca
-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.11 (GNU/Linux)
Comment: PGP/Mime available upon request
Comment: Using GnuPG with Thunderbird - http://www.enigmail.net/

iEYEARECAAYFAlJWcw0ACgkQfUcTXFrypNXAtQCdEN4AsFMhXKOfby+126OYmKq+
AGMAn2dfWga1yn1s/tpDn5a8ff2/JTdq
=0CU4
-----END PGP SIGNATURE-----

Magic Banana

I am a member!

En ligne
A rejoint: 07/24/2010

Tout d'abord, je trouve dommageable de chercher à faire entrer derrière le terme "libre" autre chose que ce qu'il signifie (sa définition). En faisant cela, chacun a sa propre définition et toute conversation devient difficile.

Ceci dit, Trisquel est indépendante d'Ubuntu dans le sens où Ubuntu n'a pas son mot à dire dans le développement de Trisquel. Il est vrai que la grande majorité des paquets dans les dépôts de Trisquel viennent directement des dépôts correspondants d'Ubuntu (de la même façon que la majorité des paquets dans les dépôts d'Ubuntu viennent directement de Debian). Néanmoins, les logiciels posant des problèmes de libertés sont soit laissés de côté soit, si c'est possible, corrigés (il a des centaines de tels paquets).

À l'origine, Trisquel était basée sur Debian. Le choix actuel d'Ubuntu vient simplement du constat qu'il s'agit de la distribution GNU/Linux la plus populaire et que les utilisateurs semblent donc aimer les paquets qu'Ubuntu livre. Du coup, il semble être une bonne idée de partir de ces paquets. Par ailleurs, il existe une autre distribution 100% libre qui se base sur Debian : gNewSense. Néanmoins, il est vrai que ce projet laisse à désirer lorsqu'il s'agit de livrer régulièrement une nouvelle version (et donc de ne pas laisser le système dans un état potentiellement dangereux niveau sécurité).

Trisquel part des paquets libres d'Ubuntu mais n'est pas une Ubuntu modifiée. Le système par défaut d'Ubuntu n'est qu'une inspiration pour le développement. Une inspiration qui n'est pas tellement suivie. Par exemple, Trisquel ne propose pas Unity par défaut.

Bref, Trisquel est indépendante. Canonical (la société derrière Ubuntu) commence sérieusement à s'isoler techniquement. Leur "init" (Upstart) n'est pas la solution plébiscitée par les autres distribution (systemd), même chose pour le bureau (Unity vs. GNOME qui est notamment choisi par Trisquel) et même chose pour le futur serveur graphique (Canonical développe Mir quand le reste du monde libre se tourne vers Wayland). À ce que je sache, tous ces développements sont libres et Trisquel pourrait tout à fait les adopter. Maintenant si Trisquel préfère suivre les choix techniques des autres distributions, il est possible qu'il devienne plus difficile de garder Ubuntu comme base. Ce n'est néanmoins pas certain. Jusqu'à maintenant les choix techniques dans Ubuntu ne sont que des choix par défaut : les alternatives restent disponibles dans les dépôts.

Enfin, je ne vois pas pourquoi Mozilla devrait refuser l'argent de Google. Cet argent paie du développement de logiciel libre. Les produits Mozilla continuent notamment à être librement modifiables (et ce n'est pas près de changer). Trisquel profite de cette liberté et retire du navigateur Web toutes les invitations à installer du logiciel privateur (le plugin Flash, le site de modules complémentaires est remplacé pour que seules des modules libres soient proposés, etc.). Trisquel change aussi le moteur de recherche par défaut (de Google pour DuckDuckGo qui promet de respecter la vie privée des utilisateurs). Si Mozilla refusait l'argent de Google, je ne vois pas vraiment ce que nous gagnerions. En revanche, je vois bien ce que nous perdrions : du temps de développement (les centaines de développeurs employés par Mozilla sont majoritairement payés par l'argent qui vient de Google) et donc de la qualité.

Aussi la publicité ne me gène pas tant qu'elle n'est pas un instrument de surveillance. Malheureusement, sur le Web d'aujourd'hui, il est difficile de s'en assurer. J'utilise donc l'extension Adblock Plus pour la retirer.

marcopolo
Hors ligne
A rejoint: 10/10/2013

Merci beaucoup à vous deux pour avoir prit le temps de me répondre.
Je tiens à souligner qu'il ne faut surtout pas entendre des condamnations dans mes mots, je cherche à comprendre les choix.

@MagicFab
j'ai vu ton implication et c'est certain qu'en écrivant je me dis que "la critique est facile...". Je modère car le dev n'est pas mon domaine, je n'ai pas tous les tenants.

@Magic Banana
Pour le terme "libre", en suivant le lien que tu donnes:
"L'expression « logiciel libre » veut dire que le logiciel respecte la liberté de l'utilisateur et de la communauté."
Nous ne sommes plus en 1983, la très grande majorité des utilisateurs ne sont plus chercheurs ou techniciens. Le sens du mot "libre" ne me parait donc pas pouvoir être apprécié seulement sous un angle technique. Les atteintes à la vie privée par exemple me semble bien aller à l'encontre du libre. Autre exemple concernant le libre dans l'éducation https://gnu.org/education/education.html
("Le logiciel libre n'est pas limité à son aspect technique ; il a aussi une dimension éthique, sociale et politique.")...
Je ne cherche pas à coller ma définition sur le mot "libre", je me refaire juste au projet GNU, sa philosophie et son idéalisme.
La question que je me pose en tant qu'utilisateur, et là c'est ma vision des choses qui m'y amène, c'est, pour firefox, peut on être libre et dépendre à 80% des financements de google qui viole nos liberté? Et d'être payé pour mettre un module de recherche qui va conduire à cette violation? pour Gnome, comment peut-on faire de long articles à parler de cohérence, d'engagement, de critiquer des choix et au final de mettre un bandeau partenaire, qui en fait n'est qu'une pub pas cher...
Pour ubuntu j'ai bien compris la démarche.

Bien qu'ayant installé ma 1ere Slackware en 1996, je suis encore un utilisateur lambda, mes compétences sont donc limitées pour pouvoir comprendre des choix techniques. Mais je suis sensible depuis toujours au projet GNU.

ps: Une régis publicitaire qui ne piste pas ? je n'en connais pas.
Même dans Adblock Plus les « publicités acceptables » contre rémunération pistent (et ce procédé peut poser question, non?). Je ne l'utilise donc pas.

Magic Banana

I am a member!

En ligne
A rejoint: 07/24/2010

Oui, l'expression « logiciel libre » veut dire que le logiciel respecte la liberté de l'utilisateur et de la communauté. Néanmoins, cette explication (qui est plus destinée au anglophone pour qui le terme "free" est ambiguë) n'est pas la définition. La définition précise est juste après sur la page Web que je t'ai pointée. Elle se réfère à quatre libertés et cette phrase suit :

Un programme est un logiciel libre si les utilisateurs ont toutes ces libertés.

Les quatre libertés n'ont effectivement pas grand chose de technique. Il s'agit bien de considérations éthiques, sociales et politiques. Le droit à la vie privée (qui est, nous sommes bien d'accord, une liberté fondamentale) n'en fait partie. Ce n'est pas une tare. Le terme "logiciel libre" n'est qu'un terme. Il supporte un discours. Si chacun a sa propre définition, alors toute discussion devient difficile voire impossible.

Tant que les projets Firefox et Mozilla produisent du logiciel libre, l'utilisateur a le contrôle sur le programme. En particulier il peut, en communauté, corriger d'éventuels problèmes et redistribuer le programme corrigé. C'est ce que fait le projet Trisquel lorsqu'il modifie Firefox en Abrowser (pour retirer les invitations à installer des plugins privateurs, pour pointer vers un autre site de modules complémentaires, pour changer le moteur de recherche par défaut, etc.).

Au final, et parce qu'il s'agit de logiciel libre, nous profitons grandement de l'argent de Google sans souffrir du moindre inconvénient. Même la FSF affiche Google, Oracle, IBM, etc. comme sponsors. Pourquoi refuserait-elle des centaines de milliers de dollars qu'elle utilise pour promouvoir et défendre le logiciel libre ? La FSF continue de critiquer durement ces entreprises lorsqu'elles agissent à l'encontre du logiciel libre. Mais lorsqu'elle font quelque chose de bien (du logiciel libre, comme Android; des donations aux projets de logiciel libre, etc.), nous pouvons les remercier.

Les entreprises sont rarement toute blanches ou toute noires. Il serait dommage de les empêcher de faire quelque chose de bien (comme de financer du développement de logiciel libre) sous prétexte qu'elles ne sont pas parfaites. Sais-tu que l'implémentation du langage ADA par le projet GNU a été financée par l'armée américaine ? Et alors ? Même si nous n'aimons pas l'armée américaine, qu'aurions-nous gagné a refuser leur aide ? Rien. En revanche, en l'acceptant, nous avons gagné du logiciel libre.

Avec Adblock Plus, les "publicités acceptables" peuvent ne pas être acceptées. C'est une case à cocher dans les préférences. Mais tu as raison, j'aurais du plutôt indiquer l'extension Adblock Edge où le pistage n'est pas en option.

Bix
Bix
Hors ligne
A rejoint: 06/25/2011

Bonjour,

Je comprends la légère inquiétude de marcopolo concernant Mozilla.

Meme si actuellement, je n'ai pas l'impression qu'ils aillent vers le fait de devenir un "Canonical bis", j'ai tout de meme quelques inquiétudes depuis l'affaire du codec H.264.

*2010:
http://www.generation-nt.com/firefox-html5-ogg-theora-h264-codec-video-actualite-948901.html
et
https://korben.info/wildfox-un-firefox-avec-support-du-h-264.html

*2012:
http://www.pcinpact.com/news/76271-firefox-support-h-264-apparait-dans-firefox-20-pour-windows.htm
et
http://www.clubic.com/navigateur-internet/mozilla-firefox/actualite-532240-firefox-videos-h264-html5-windows-media-foundation.html

*2013:
http://blogzinet.free.fr/blog/index.php?post/2013/06/09/Le-point-sur-la-lecture-des-fichiers-MP3-AAC-et-H-264-dans-Firefox

Ca résume l'évolution de la position de Mozilla sur ce codec propriétaire entre 2010 et 2013.
Et ça ne me parait pas rassurant, meme si je comprends bien que Mozilla fait comme il peut.

Seulement, j'ai peur que de concessions en concessions, on finisse par avoir un navigateur semi-libre...

Un codec propriétaire qui demande de l'argent pour etre utilisé, ça me parait dangereux et contraire au libre.

Qu'en pensez vous?

EDIT: PS: Et d'ailleurs je me demande concernant la version libre de firefox dans trisquel "Abrowser" si elle gère aussi ce codec propriétaire ET du coup, quels blocages cela engendre si Abrowser ne le décode pas et comment ces blocages sont contournés (un peu comme le feu "FlashVideoReplacer" permettait de remplacer Flash dans Firefox).

Magic Banana

I am a member!

En ligne
A rejoint: 07/24/2010

Je n'ai pas le temps maintenant de lire les articles que tu nous listes mais Firefox n'utilise-t-il pas les codecs fournis par le système d'exploitation (Trisquel dans notre cas) ? Du coup,je ne crois que Mozilla doive verser un centime à MPREG LA ou craindre une attaque en justice.

Le codec que Trisquel utilise par défaut vient du projet GStreamer. Il est libre. Les licences des logiciels et les brevets n'ont rien à voir. Les brevets logiciels sont, en théorie, toujours interdits dans l'Union Européenne (même si L'Office Européen des Brevets en accorde chaque jour plus; les déposants s'attendant à ce que la législation change).

Lire du MPEG avec un codec libre ne bafoue aucunement tes libertés... mais il y a un risque à écrire dans ce format : il se peut que, bientôt, les implémentations libres des codecs deviennent interdites. Du coup il deviendra impossible à toi (ou à ceux à qui tu as distribué ce fichier) de lire les fichiers en toute liberté.

Bix
Bix
Hors ligne
A rejoint: 06/25/2011

Bonjour,

Je ne sais pas si Firefox utilise les codecs de l'OS qu'il utile, désolé. :(

Je viens de tomber sur un article très récent qui reparle du codec H264:
http://www.clubic.com/telecharger/logiciel-video-streaming/actualite-596850-cisco-h264-codec-open-source-mozilla-firefox.html

Enfin, je suis content de savoir que Trisquel utilise GStreamer qui est libre.
Du coup, ce GStreamer lit le codec H264 c'est bien ça?

Magic Banana

I am a member!

En ligne
A rejoint: 07/24/2010

GStreamer inclut un codec pour lire le H264, oui.