Chater

Choisissez votre client

L'application par défaut de Trisquel pour chater (clavarder) de façon instantanée est Pidgin. Elle supporte de nombreux protocoles de messagerie instantanée, est extensible via de nombreux plugins (beaucoup d'entre eux peuvent être trouvés dans les dépôts de Trisquel en recherchant « pidgin ») et elle est très populaire.

Néanmoins un grand nombre d'autres clients libres existent et sont immédiatement disponibles dans les dépôts de Trisquel : Empathy (client part défaut de GNOME), Kopete (client par défaut de KDE), Kadu (qui supporte les protocoles XMPP et Gadu-Gadu), Gajim (un client XMPP complet), Psi (pour le protocole XMPP seulement), Tkabber (idem), MCabber (idem et basé sur le terminal), aMSN (pour le protocole Windows Live Messenger seulement), emesene (idem)… et bien d'autres clients ! Vous pouvez les essayer et choisir celui que vous péférez ou juste faire confiance au choix par défaut de Trisquel : Pidgin.

Le protocole XMPP

Vous pouvez rejoindre le channel Trisquel_fr :

  • nom de la chambre : Trisquel_fr
  • Adresse du serveur : conference.jabber.lqdn.fr

Bien sûr vous voulez que le client parle le protocole que vous utilisez. Aujourd'hui le protocole XMPP est, de loin, le plus célèbre… et il le mérite ! Google l'utilise dans GMail, Facebook dans son réseau social, Apple le supporte dans le client par défaut (et privateur) pour les Macs, etc. En fait, de nombreux protocoles semblent disparaître lentement en faveur de XMPP (cas de Windows Live Mensenger par exemple). Même s'ils fonctionnent toujours, des protocoles comme ICQ ou Skype (uniquement pour les messages textuels) sont maintenant traduits automatiquement en XMPP lorsque nécessaire. En fait, les sociétés derrière ces protocoles centralisés paramètrent des passerelles vers le réseau où la plupart des clients XMPP sont connectés (y compris, par exemple, ceux qui chatent via une page GMail).

En effet, XMPP est un protocole ouvert et n'importe qui peut paramétrer un serveur qui est, ou n'est pas, connecté aux autres serveurs XMPP (permettant ou pas la communication avec les clients qui y sont connectés). On appelle cela la fédération inter-domaines et elle contraste avec la nature centralisée des protocoles plus anciens. Notez, en particulier, que le projet Trisquel héberge un serveur XMPP pour ses membres. Dans ce cas, le « domaine » est member.trisquel.info, le nom d'utilisateur est celui enregistré en devenant membre, de même que le mot de passe. En entrant ces éléments d'information dans n'importe quel client XMPP (ou tout client qui spécifie XMPP en tant que protocole), chaque membre peut donc chater avec d'autres utilisateurs de clients XMPP. Les utilisateurs qui veulent utiliser un compte Google choisiront gmail.com en tant que domaine et renseigneront les champs restants (« username » et « password ») en conséquence. On peut aussi paramétrer son propre serveur XMPP mais cela va au-delà du cadre de cette documentation.

Une fois connecté au serveur, vous pouvez chater avec les contacts de la liste qui y a été sauvegardée (ce qui est pratique si vous utilisez plusieurs clients et/ou plusieurs ordinateurs). Vous pouvez aussi inviter un nouveau contact. Pour cela, vous devez connaître son nom d'utilisateur et l'entrer dans le client (dans Pidgin : Ctrl+B ou menu « Contacts/Ajouter un contact… »). Ils seront alors notifiés de votre invitation et l'accepteront ou pas.

Remarquons que XMPP a été grandement étendu de multiples façons. La lettre X de XMPP signifie en fait « eXtensible ». Aujourd'hui, XMPP transporte non seulement les messages textuels mais aussi la voix et la vidéo. Bien sûr les clients utilisés doivent supporter ces fonctionnalités pour pouvoir en profiter. Les vidéoconférences entre clients Pidgin marchent très bien par exemple.

Le protocole IRC

Le protocole XMPP (et les protocoles centralisés mentionnés auparavant) vise la communication de façon privée (bien que vous deviez faire confiance au propriétaire du serveur pour respecter votre vie privée !) : les contacts doivent être ajoutés à votre liste avant de pouvoir vous envoyer des messages. Le protocole IRC répond à un autre besoin : celui de créer des salons de discussion (appelés « canaux ») où vous pouvez lire ce que quiconque a à dire sur le sujet (les canaux sont thématiques) et où n'importe qui peut vous lire. Cette documentation explique comment se connecter au canal #trisquel avec Pidgin ou XChat (un client populaire pour le protolce IRC seul). L'information fournie est aisément adaptable pour se connecter à un autre canal.

Révisions

06/02/2013 - 15:59
eean
06/16/2016 - 11:06
Mangy Dog