Post MAO (Musique) alternatives simples à Win. (Mixcraft 6 et Pianissimo)

19 replies [Last post]
Philomuse
Offline
Joined: 02/01/2014

Magic Banana :

Tu devrais jeter un œil à Musix GNU+Linux : http://musix.najval.net/musix/isos/MUSIX_GNU+Linux_3.0.1_Stable.iso

Il n'est pas nécessaire de l'installer. Comme pour Trisquel, tu peux démarrer une version Live de Musix GNU+Linux depuis une clé USB : https://trisquel.info/fr/wiki/comment-cr%C3%A9er-un-p%C3%A9riph%C3%A9rique-usb-damor%C3%A7age

Eaan :

Quel est donc ce méchant logiciel de Musique Assistée par Ordinateur qui te retient sous un système d'exploitation privateur Philomuse ?

Je te pose la question car j'ai rencontré le même soucis que toi à ce niveau lors de mes débuts avec GNU/Linux. C'est à dire que je faisais de la MAO sous Windows avec un logiciel privateur et que c'est ce programme qui m'empêchait de me passer complètement de l'OS de Microsoft.

Pourquoi n'ouvrirais-tu pas une discussion pour traiter de ce problème ? En effet, si tester la distribution Musix est une alternative possible et tout à fait adaptée vu qu'elle est 100% libre elle aussi, peut-être n'as-tu pas besoin de changer complètement de distribution en fait. Tout dépend de tes pratiques et de tes besoins exacts en MAO.

Philomuse :

Mixcraft 6 est un logiciel assez génial et très facile à prendre en main, pas cher (50€), par rapport aux versions légères Cubase ou Ableton : je l'ai en commun avec un pote, en un clic tu graves ou tu génères un MP3... Je déteste leur politique mais je l'ai et je le garde pour le moment. Il ne fonctionne pas sous Linux (MAC / PC seuls) encore moins GNU ! Winne ou je sais plus quoi ne fonctionne pas en alternative compatibilités OS.

Le soucis c'est que j'échange avec cet ami, que j'ai déjà des morceaux de faits (pas envie / temps de ré enregistrer des trucs déjà finalisés = "peur" des pbl de compatibilités (sans parler de celles avec le matos). Mixcraft peut-être couplé avec Pianissimo (même maison = Acoustica) aux sons de piano incroyablement bons, vraiment. Les caractéristiques sont là (manuel en anglais) : http://acoustica.com/
Si vous préférez, je l'ai en PDF, mais je ne sais comment le poster !

J'ai appris, grâce à cet ami, les bases de la MAO depuis octobre, avant je ne faisais que du live, il a su me convaincre qu'il était possible de faire autrement mieux : à la base je voulais juste acheter une pédale pour faire des loops !!!
Il m'a conseillé Mixcraft : me l'a passé, je l'ai ensuite acheté et oui parfois je pense encore qu'un travail mérite salaire... Et là, entièrement mérité à mon sens. Ce n'est qu'ensuite que j'ai découvert la politique crasseuse de cet entreprise etc. etc. !!!

Bref, pas envie de tout reprendre à zéro :) il m'a envoyé des supers sons midi (Titanic, Sonivox etc.), + des programmes etc., souvent libres. Ce sont surtout les sons installés / fonctionnant sur Mixcraft en vsti que je n'ai pas envie de "perdre", les sons piano du SP 5500 que j'ai sont vraiment plus que moyens etc. J'enregistre via la carte son interne du PC (si si !) en audio en passant par l'entrée micro (suffit d'un adaptateur petit jack / gros jack pour la voix et la guitare par exemple) et le résultat est de TB qualité ! En midi via USB pour le moment. J'aime bq ce côté bidouilles avec matos ancien :) et surtout les sons acoustiques proches de la réalité.

Piano : SP 5500 Thomann (Alias Medeli) Que ça de correct pour mon budget en toucher lourd 88 touches (USB + Midi), trouvé quasi neuf encore sous garantie bon coin pour 100€ de moins que chez ce "marchand" et correspondant au mieux à mon éthique : que les instruments circulent, ce marchand européen n'ayant pas besoin de mes sous alors que le jeune particulier qui ne s'en servait finalement pas oui, ou un peu plus... Bref, Asio4All installé ainsi que sfz qui permet de charger les sons vsti en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire !

Voilà en gros. Toute découverte de logiciel nouveau prend du temps... Pas extensible malheureusement...

Bon week !

Sylénox
Offline
Joined: 03/06/2014

Bonjour,

Il existe aussi Ardour pour faire le la MAO. Il n'est compatible qu'avec GNU/Linux ou Mac OSX.
Il me semble l'avoir vu dans les dépôts de Trisquel.

Philomuse
Offline
Joined: 02/01/2014

Oui exact, d'ailleurs j'ai oublie de copier / coller la réponse de MagicB :

Magic Banana donc :

Il y a des tas d'alternatives libres (toutes dans le dépôt Trisquel) comme :

http://ardour.org/
http://audacity.sourceforge.net/
http://lmms.sourceforge.net/
http://www.muse-sequencer.org/
http://traverso-daw.org/

nmrk.n
Offline
Joined: 11/01/2013

"Si vous préférez, je l'ai en PDF, mais je ne sais comment le poster !"

En dessous de la zone de saisie des messages tu as à gauche :

"Fichiers attachés"

Tu cliques dessus et tu joints ton fichier, les pdf sont acceptés c'est indiqué.

Taille maximum pour tous les types de fichiers : 2 Mo, c'est indiqué.

Il y a même des formats privateurs qui sont acceptés ! :-) !

On peut apprécier le fait que soient acceptés : doc, xls, ppt, pps, deb et d'autres.

mais pas rpm. ... de qui se moque-t-on ?

Pourtant alien ça existe, il est même dans les dépôts Trisquel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alien_%28linux%29

Comme quoi parfois ... Au secours Magic Banana !

nmrk.n
Offline
Joined: 11/01/2013

"Il m'a conseillé Mixcraft : me l'a passé, je l'ai ensuite acheté et oui parfois je pense encore qu'un travail mérite salaire."

Quand c'est gratuit ça ne l'est jamais pour tout le monde, il suffit de trouver le fil et tirer dessus pour arriver à qui a payé en espèces sonnantes et trébuchantes ou de sa personne.

1- Le gratuit peut exister au niveau local, il n'existe jamais au niveau de l'Univers. (rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme. Loi de conservation de l'énergie en physique classique. Équivalence masse/énergie en relativité etc.).

2- Il n'est pas interdit de faire des dons.

merci.

rodinux07
Offline
Joined: 12/11/2012

On a le droit de contribuer si on aime un logiciel, j'ai déjà donné une rétribution au logiciel Ardour qui est l'équivalent de Cubase pour Linux, car je trouvais ce logiciel très performant.
Je te conseille de te documenter sur http://www.linuxmao.org/Accueil pour bien apprendre les bases de la MAO sur Linux.
Pour les sons, il y a beaucoup de ressources, de SoundFonts libres ou gratuites à télécharger : http://www.linuxmao.org/SoundFont que tu peux utiliser avec plusieurs applications.
Pour le piano, j'utilise souvent Zynaddsubfix ou Yoshimi.
Tu peux créer tes propres SounFonts avec Swami : http://www.linuxmao.org/tiki-index.php?page=Swami.
Par contre la MAO demande une configuration un peu spéciale pour ne pas avoir de latences
Mon problème avec Musix, c'est qu'il n'a pas de version 64bits, alors que mon ordi dédier à la MAO est un i5 (4 processeurs). Il y a aussi UbuntuStudio (que tu peux installer avec l'option que des logiciels libres, sinon il active le dépôt non-free pour les pilotes propriétaires), ceci dit avec le matériel pour la MAO on a parfois besoin de pilotes propriétaires (malheureusement). Ou bien aussi une distribution très chouette basée sur Debian Wheezy : TangoStudio
Sinon, il faut apprendre à se servir de Jack (serveur de sons) et quelques astuces, mais c'est très efficace et tu peux avoir un studio pro avec GNU/Linux en mattant un peu les mains dans le cambouis. Il faut essayer toutes les possibilités, elles sont énormes.
Bonne chance.

Magic Banana

I am a member!

Offline
Joined: 07/24/2010

J'utilise Trisquel GNU/Linux en 32 bits sur mon i5 à quatre cœurs. C'est une erreur (j'ai installé ce qu'il y avait sur ma carte de membre de la FSF sans me rendre compte qu'il s'agissait d'un système 32 bits). Néanmoins, cela fonctionne très bien (les quatre cœurs, les 8 Go de RAM, etc.) et je ne vois pas pourquoi MusiX ne marcherait pas très bien sur un processeur 64 bits.

eean
Offline
Joined: 07/06/2011

Merci d'avoir ouvert un sujet séparé pour tes questions relatives à la MAO Philomuse. :)

Je n'ai pas grand chose à ajouter aux alternatives et conseils déjà proposés par les autres. Ils me semblent tout à fait appropriés.

Je pense que le jour où tu auras le temps et l'énergie d'apprendre de nouveaux logiciels et de découvrir les particularités de la MAO sous GNU/Linux, alors le site linuxmao te sera d'un grand secours.

Compte tenu de ta pratique, les logiciels Ardour, LMMS et Audacity sont à mon avis ceux qui répondront le mieux à tes besoins.

Personnellement, je travaille exclusivement avec LMMS et Audacity lorsque l'envie me prend de faire de la musique.
Je le fais sous Trisquel car je n'ai pas l'utilité des ajouts ou modifications proposés par une distribution dédiée comme Musix (qui est elle-même entièrement libre) et car je m'efforce de ne travailler qu'avec du 100% libre (donc rarement avec des VST ou VSTi qui sont la plupart du temps des programmes privateurs).

Je rejoins aussi la remarque de rodinux07 à propos du don. Logiciel libre n'est pas forcément synonyme de logiciel gratuit. À ce sujet, je t'invite à lire ces quelques explications fournies sur le site gnu.org :

http://www.gnu.org/philosophy/selling.html

Bon courage à toi. J'espère que tu parviendras un jour à te passer des programmes privateurs qui te retiennent encore sous un système d'exploitation lui-même nuisible à tes libertés.

Philomuse
Offline
Joined: 02/01/2014

eean et tous :)

J'avais bien compris et avait lu (pas facile de tout exprimer en un post !) que libre différent de "gratuit", donc les dons oui bien-sûr etc., je m'étais renseignée un minimum... et ça me semble aller de soit. J'aurais pu avoir un Mixcraft piraté, j'ai testé et décidé de l'acheter car je le trouvais OK + avec mon budget, c'était avant de découvrir le 100% libre / migrer Trisquel.

J'ignorais que les vsti ne sont pas libres, mon pote me les envoie, je les utilise.

D'où un chapeau bas à l'initiative de Magéia (notamment) qui a répertorié les libres / non libres etc., bien utile.

Je n'ai plus de son depuis que j'ai double booté (juste au casque, les HP intégrés restent désespérément muets... La WIFI ne fonctionne pas. Dur dur...
Mais comme dit B. Lavillier : "liberté t'a pas de prix, mais pour l'angoisse c'est gratuit" !!! (Album If, Love me or leave me).

Le manuel Mixcraft en PDF trop lourd, mais il se trouve sur leur site...

Magic Banana

I am a member!

Offline
Joined: 07/24/2010

Tu peux poster le lien vers ce PDF.

Mageia n'est pas la première distributions GNU/Linux à séparer le libre du non-libre. Debian le fait depuis bien longtemps. Et Trisquel ne garde que le libre puisque, de toute façon, personne ne devrait vouloir du non-libre ! :-)

Philomuse
Offline
Joined: 02/01/2014

http://acoustica.com/mixcraft/support.htm

J'avais précisé en indiquant "notamment"... :)

nmrk.n
Offline
Joined: 11/01/2013

"... Mageia n'est pas la première distributions GNU/Linux à séparer le libre du non-libre. Debian le fait depuis bien longtemps. Et Trisquel ne garde que le libre puisque, de toute façon, personne ne devrait vouloir du non-libre ! :-)..."

Le fait d'être ou non la première n'est pas ce qui me touche le plus.

Lorsque je monte dans un bus et que toutes les places assises sont prises j'aime bien que ceux qui sont montés avant moi me proposent le partage de leurs sièges dans le temps :

J'ai payé mon billet et j'ai droit à une place assise au même titre que ceux qui sont montés avant moi. Je ne vois pas pourquoi je devrais rester debout pendant toute la durée de mon trajet même si personne de ceux qui sont montés avant moi n'a à descendre.

"... Plus la langue a de locuteurs et plus il est utile de la parler (l'utilité de la langue croît suivant le carré de son nombre de locuteurs). Vas-tu me soutenir le contraire ? ..."

J'ignore si l'utilité peut se mettre en équation.

Plus un système d'exploitation a d'utilisateurs et plus il est utile de l'utiliser. (l'utilité d'un système d'exploitation croît suivant le carré (?) de son nombre d'utilisateurs).

"... (pas tout le monde a le temps et l'envie d'apprendre dix langues étrangères). ..."

"... l'anglais est aujourd'hui le meilleur candidat ..."

Pas tout le monde a le temps et l'envie d'apprendre à utiliser 300 systèmes ou variantes de systèmes d'exploitation.

Trisquel, vous voyez quelque chose à l'horizon ?

Windows est aujourd'gui le meilleur candidat.

Ce n'est pas ce genre d'arguments que je trouve pertinents.

"...Former des traducteurs à pelle n'est pas une réponse. ..."

Ça ferait moins de chômeurs.

"...Par exemple la recherche internationale (il se trouve que je suis chercheur) avancerait bien plus lentement. ..."

Est-il souhaitable que la recherche avance si vite que ça ?

"...Quant aux murs, qu'ils soient à Berlin ou en Palestine, ils servent à couper la communication ce qui n'est vraiment pas la voie pour régler un problème. ..."

Va le dire aux Coréens, aux israéliens, aux mexicains et aux américains etc.

Ils te dirons que si ce n'est pas la voie pour régler un problème, l'absence de mur n'est pas non plus la voie pour régler un problème.

On peut le regretter mais c'est comme cela. Maintenant, si tu veux continuer de critiquer les murs, il te faudrait une proposition alternative. Et une proposition qui fonctionne c'est à dire qui règle effectivement les problèmes.

Magic Banana

I am a member!

Offline
Joined: 07/24/2010

Tes analogies avec les systèmes d'exploitation sont hors-sujet. Nous parlons de communication. Quelque chose qui se fait à deux.

Si tu veux une comparaison informatique, ce serait avec les protocoles Internet et là, oui, il faut là des standards (que tu utilises). Des protocoles qui permettent notamment à Trisquel de discuter avec Windows : tu peux accéder à des sites Web sur des machines Windows, discuter en XMPP avec tes collègues ou amis qui utilisent Windows, échanger avec eux des fichiers en BitTorrent, etc.

Comme pour les langues on peut se plaindre des défauts des protocoles de communication. Mais comme pour les langues, une application qui ne respecte pas les standards est moins utiles. Par exemple IPv6 a beau être en tout point supérieur à IPv4, il ne viendrait pas à l'idée d'un programmeur d'écrire, aujourd'hui, une application qui ne parle qu'IPv6 dans le contexte actuel d'Internet toujours dominé par IPv4.

C'est parce que une communication se fait à deux que l'intérêt d'une langue (ou un protocole) croît avec le carré de son nombre n de locuteurs. Cela correspond au nombre de communications possibles (en notation grand O; n(n-1) communications possibles si tu préfères le nombre exact).

Sinon, je ne vois toujours pas de proposition alternative de ta part. À moins que ta proposition soit réellement de couper court à la majorité des échanges internationaux aujourd'hui réalisés en anglais (qu'ils soient scientifiques ou économiques je suppose) et de forcer la traduction de ce qui passe encore au compte goutte (même avec tous les chômeurs qui se mettent à la traduction).

Si c'est vraiment ce que tu penses, je te suggérerais la Corée du Nord comme terre d'accueil : un progrès technologiques bloqué (j'espère que tu ne tiens pas trop à garder ton ordinateur), une haine du monde anglo-saxon, le plein-emploi, aussi peu d'imports que possible (tant pis si le pays ne se suffit pas énergétiquement ou alimentairement !) et aussi peu de communications internationales que possibles (il me semble qu'il n'y a qu'un avion par mois qui y vole). Il n'y néanmoins pas de mur avec la Corée du Sud. Juste une zone démilitarisée de deux kilomètres de largeur. Par contre n'espère pas user de désobéissance civile là bas !

Sinon, la résolution des conflits passe par la communication. Pas par les murs. C'est une proposition qui règle effectivement les problèmes et qui a été éprouvée à maintes reprises au cours de l'histoire. Le mur de Berlin a été érigé en pleine guerre froide. Sa chute en marque la fin. Les relations franco-allemande ne sont pas améliorées avec un renforcement de la ligne Maginot mais plutôt avec la création de la communauté européenne du charbon et de l'acier.

nmrk.n
Offline
Joined: 11/01/2013

"...Tes analogies avec les systèmes d'exploitation sont hors-sujet. Nous parlons de communication. Quelque chose qui se fait à deux. ..

Pas toujours à deux, la communication peut exister au sein d'un groupe.

"... Si tu veux une comparaison informatique..." "... Comme pour les langues on peut se plaindre des défauts des protocoles de communication. Mais comme pour les langues, une application qui ne respecte pas les standards est moins utiles. .."

Tu affirmes mais tu ne démontres rien. Il y a des langues très utiles à mes yeux qui ont très peu de locuteurs. Je comprends que tu souhaites leur mort mais ce n'est pas ce que moi je souhaite, je souhaites qu'elles continuent à vivre. Trop de contacts ne peu que les tuer.

Avant d'utiliser le mot "utile" il conviendrait de le définir.

Est-ce que tu as déjà essayé de le faire ? Si oui et si tu considères avoir réussi fait moi part de la définition que tu as en définitive adoptée.

"Par exemple IPv6 ... il ne viendrait pas à l'idée d'un programmeur d'écrire, aujourd'hui, une application qui ne parle qu'IPv6 dans le contexte actuel d'Internet toujours dominé par IPv4. ..."

"... À l'idée d'un programmeur...dominé ..."
Si pour toi c'est un critère ce n'en est pas un pour moi. En quoi un programmeur devrait il être un mètre étalon pour moi ? Tu te places toujours au niveau de la quantité et du pouvoir, ce n'est pas ma position.

Non parce que ce n'est pas à ce niveau que je me place : ce que je conteste c'est que tu réduis tout à la quantité. Or le monde n'est pas réductible à des quantités. Sinon comme je l'ai dit tu n'utiliserais pas Trisquel mais Windows.

" ..C'est parce que une communication se fait à deux que l'intérêt d'une langue (ou un protocole) croît avec le carré de son nombre n de locuteurs. Cela correspond au nombre de communications possibles (en notation grand O; n(n-1) communications possibles si tu préfères le nombre exact)...."

Pourquoi veux-tu toujours qu'une communication se fasse à deux, c'est une obsession qui n'a aucune réalité !

" ...À moins que ta proposition soit réellement de couper court à la majorité des échanges internationaux aujourd'hui réalisés en anglais (qu'ils soient scientifiques ou économiques je suppose) et de forcer la traduction ..."

C'est sûr que l'"anglais" empêche tout progrès en matière de traduction automatique par des robots. pourquoi se fatiguer à essayer de comprendre et améliorer les programmes si on peut s'en passer.

Tout de suite les extrêmes. Pour le coup, tous ces échanges sont-ils vraiment utiles ou bien en avons-nous créé beaucoup d'inutiles ? Ils servent à quoi ? Ils servent à qui ? Pour quoi ? Pour qui ? etc. C'est quoi des échanges utiles ? Qui a posé la question ? Qui a cherché à répondre à la question ?

"...Si c'est vraiment ce que tu penses, je te suggérerais la Corée du Nord comme terre d'accueil : un progrès technologiques bloqué (j'espère que tu ne tiens pas trop à garder ton ordinateur), une haine du monde anglo-saxon, le plein-emploi, aussi peu d'imports que possible (tant pis si le pays ne se suffit pas énergétiquement ou alimentairement !) et aussi peu de communications internationales que possibles (il me semble qu'il n'y a qu'un avion par mois qui y vole). Il n'y néanmoins pas de mur avec la Corée du Sud. Juste une zone démilitarisée de deux kilomètres de largeur. Par contre n'espère pas user de désobéissance civile là bas !..."

Franchement même si je passe beaucoup de temps devant mon ordinateur je suis convaincu que je vivais aussi bien avant d'en avoir un quand ça n'existait pas et que je pourrais encore vivre sans.

Je ne pense pas que la situation en Corée du nord ait beaucoup de liens avec les "causes" que tu mets en avant. En fait je pense que tu confonds ou inverses les causes et les effets. Comme tu ne vois pas les causes tu mets tout dans le même sac et tu y mélanges tout.

Pour toi tout vient de la communication mais des tas de gens, milliers, millions, milliards ont très bien vécu au cours des siècles sans communiquer comme tu l'imagines et sans pour autant vivre moins bien.

"... Sinon, la résolution des conflits passe par la communication. Pas par les murs. ..."
Mais je suis entièrement d'accord. Ça fait 60 ans qu'il devrait y avoir la pais entre les israéliens et les palestiniens et il ne devrait jamais y avoir eu de mur. Ils ont fait quoi les anglais il y a 60 ans ? Renseigne toi.

Communique, communique.

"...C'est une proposition qui règle effectivement les problèmes et qui a été éprouvée à maintes reprises au cours de l'histoire. ..."

Mais j'attends les propositions, messieurs les anglais tirez les premiers !

"... Le mur de Berlin a été érigé en pleine guerre froide. Sa chute en marque la fin. Les relations franco-allemande ne sont pas améliorées avec un renforcement de la ligne Maginot mais plutôt avec la création de la communauté européenne du charbon et de l'acier. ..."

Qui a dit le contraire ? Mais ce n'est pas la chute du mur qui a mis fin à la guerre froide ! Il ne faut pas inverser les causes et les effets !

Mais la ligne Maginot n'a été pour rien dans la guerre (39-45), où as-tu vu ça ? C'est la guerre (14-18) qui a abouti à la ligne Maginot. Il ne faut pas inverser les causes et les effets !

Quand à la communauté européenne du charbon et de l'acier ils auraient peut-être mieux fait de se lancer dans la création de la communauté européenne de l'éolien et du solaire. L'Europe aurait pris de l'avance, au lieu de cela on a laissé rouiller toutes les éoliennes qui avaient été construites par le passé pour les remplacer par des trucs polluants.

Magic Banana

I am a member!

Offline
Joined: 07/24/2010

Alors comme cela ce serait moi "qui affirme et ne démontre rien". C'est une plaisanterie ? Depuis le début de cette conversation, tu ne fais que lancer des affirmations que je conteste en bonne et du forme et auxquelles tu réponds en amenant toujours plus de confusion (en parlant des murs de ta maison, de panneaux solaires dans les années 50, etc.), en faisant semblant de ne pas comprendre (j'ai défini l'utilité comme le nombre de communications pair à pair qui sont possibles; il y a même la formule mathématique dans un précédent message) et, ce qui commence à m'agacer, en déformant mes propos :

  • Où as-tu lu de ma part que je souhaite la mort des langues avec très peu de locuteurs ? Où ? Je défends l'existence d'un standard de communication internationale (pour les relations économiques, scientifiques, politiques, etc. mais pas nécessairement pour l'expression artistique) et j'estime que le meilleur candidat reste l'anglais. Tu en conclus que je veux la mort des langues minoritaires... et me donnes un cours de logique sur cause et conséquence !
  • Quand j'écris à propos du "contexte actuel d'Internet toujours dominé par IPv4", tu reprends ma phrase, y mets des "..." et me fais dire que le programmeur domine (ou est dominé, je ne suis pas sûr de ce que tu as voulu me faire dire). En voilà un manque d'éthique ! Je le redis : parce que plus de 96% des communications sur Internet passe par IPv4, un programme qui communique sur Internet est bien plus utile s'il cause IPv4. Si tu contestes cela, passe donc ton système en IPv6 pur (qui, sans conteste, est technologiquement meilleur) et vient me dire qu'il est toujours aussi utile lorsque la plupart de ce que tu fais sur Internet sera alors devenu impossible.
  • Quand je te décris la Corée du Nord comme un pays qui satisfait tes envies d'arrêt du progrès technologique, de limitation des échanges économiques internationaux, de haine du pays voisin et du monde anglo-saxon et, de manière générale, de mise en œuvre d'une limitation des communications internationales, tu me réponds que ce sont pas les causes de la situation actuelle de ce pays. Déjà je ne sais pas ce que tu appelles "situation" et, surtout, je n'ai jamais prétendu lister des "causes". J'ai seulement décrit le seul pays que je connaisse qui soit en accord avec ta vision.
  • Je n'ai jamais prétendu que la ligne Maginot était la cause de la seconde guerre mondiale. J'écris simplement que ce n'est pas en construisant ou en renforçant la ligne Maginot que les relations franco-allemandes s'améliorent. C'est au contraire en établissant des liens (notamment économiques comme avec la CECA). Vas-tu me dire le contraire ?

Quant à ta remarque qu'une communication peut se faire en groupe, elle ne fait qu'insister sur l'importance d'un standard ! Chaque individu dans le groupe doit comprendre et parler la langue discutée. Si tu veux définir l'"utilité" comme le nombre de groupes capables de discuter alors cette utilité croît exponentiellement avec le nombre de locuteurs n (c'est 2^n - n - 1 groupes de discussions possibles).

Ce que tu écris à propos de la traduction automatique est faux. Les progrès dans ce domaine n'ont jamais été aussi grands qu'au cours de la décennie écoulée. Surtout les progrès en traduction automatique vers l'anglais... parce que c'est une langue très simple et qu'il est plus utile de concentrer les efforts de traduction vers cette langues avec beaucoup de locuteurs, notamment dans des pays économiquement/scientifiquement/politiquement forts. Bref, les arguments pour le choix d'un standard s'applique aux traducteurs automatiques.

Comme cela m'agace de discuter dans les conditions que tu imposes, je vais me contenter de résumer nos points de vue et me taire. Voilà le mien :

La communication internationale est importante. Notamment parce qu'elle est la voie vers moins de conflits. Pour qu'elle soit effective, un standard est nécessaire (pas tout le monde a le temps d'apprendre dix langues étrangères). La langue choisie doit être très parlée (l'expérience de l'espéranto montre que l'on ne peut pas imposer une langue construite) notamment par des pays économiquement/scientifiquement/etc. forts (car c'est avant tout à eux que l'on parle). Elle doit aussi être simple à apprendre. L'anglais est, suivant ces critères, le meilleur candidat (et déjà le standard actuel).

Manifestement, ton point de vue est (corrige moi si je déforme ta pensée) :

D'une façon générale, la communication internationale n'est pas importante. Oui, cela implique moins d'échanges économiques internationaux, une recherche qui n'avance plus tellement (on se passerait bien d'ordinateurs), des transports entre pays qui sont lents, voire des murs à la frontière de pays que l'on aime pas (parce que l'"on ne peut pas aimer tout le monde"), etc. Mais tout cela ne constitue pas un problème voire est désirable. Après tout, "des tas de gens, milliers, millions, milliards ont très bien vécu au cours des siècles sans communiquer".

eean
Offline
Joined: 07/06/2011

@ Philomuse :

Au sujet du Mixcraft non piraté et de l'achat de ce logiciel avant d'avoir connaissance d'alternatives libres, c'est une position qui me semble tout à fait honorable.

J'ai eu la même aussi, c'est à dire que pirater des logiciels sous copyright n'est pas pour moi une solution acceptable. Et donc j'avais moi-même acheté mon logiciel de MAO privateur avant de découvrir les alternatives libres.

De toute façon, je pense qu'on ne vient pas au libre par hasard et que tu ne te retrouves pas par hasard en train d'essayer de surmonter les éventuelles difficultés liées à la recherche d'alternatives libres pour la MAO. :)

Donc il faut persévérer et accepter de perdre du temps à réapprendre, ce qui revient au final à en gagner (du temps). Parce qu'une fois les connaissances acquises tu n'auras plus à dépendre d'un éditeur de logiciel privateur ou de formats fermés.

L'autre point important c'est le choix du matériel. Apparemment ton PC actuel n'est pas très « Trisquel friendly » si je comprends bien.

nmrk.n
Offline
Joined: 11/01/2013

"...pirater des logiciels sous copyright n'est pas pour moi une solution acceptable. ...
L'autre point important c'est le choix du matériel. ..."

Tout à fait d'accord, d'ailleurs les grands éditeurs de logiciels et fabricants de matériels :

- Respectent les brevets de leurs concurrents.

- Respectent les licences de leurs concurrents.

- Payent leurs impôts dans les pays où il doivent les payer et considèrent que les mesures de contournement de l'impôt ne respectent pas l'esprit des lois et n'ont donc pas plus de justification que les mesures de contournement des protections de logiciel.

etc.

Il y a lieu de suivre leur exemple et ne pas dévier du droit chemin. Cela ne pourrait conduire qu'à des procès sans fin au cours desquels personne n'y comprendrait plus rien ni ne saurais plus qui a raison ou tord dans l'inextricable complexité des brevets des licences et des lois.

Travaux pratiques:

Qui a inventé les angles arrondis ?

Il parait que c'est Apple. En tout cas ils ont reproché à Samsung de leur avoir volé ce produit inestimable de leur R&D (2012).

Cela a permis à certains juges d'avoir du travail pour un certain temps.

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/apple-samsung-le-verdict-confirme-la-derive-des-brevets_1374969.html#

eean
Offline
Joined: 07/06/2011
Épona Lug Catubodua
Offline
Joined: 05/07/2014

L'ironie (issu de la culture canal+, une mauvaise référence d'après moi) peut entraîner la confusion.
Les grandes société ne sont pas des exemples et donc, ne suivons pas leur exemple, ne piratons pas.
C'est clair net, pas ironique et précis.

Philomuse
Offline
Joined: 02/01/2014

:)